Le temple Bentendo

Balade a shita machi

Le temple Bentendo

A présent, retournez-vous pour avoir les renards dans le dos, puis avancez tout droit jusqu’à la petite allée bitumée et en pente qui permet de sortir du GOJOTEN. Cette voie vous amène au bord d’une avenue qu’il faudra traverser au passage piéton.

Une fois cette avenue traversée, continuez droit devant vous jusqu’au bord de l’étang SHINOBAZU. Il y a encore 10 ou 15 ans, ce plan était le lieu favori des couples pour y faire de la barque ou du pédalo en forme de canard. Ces activités ont été délaissées et la surface s’est couverte d’énormes nénuphars et lotus dont les fleurs roses et blanches valent souvent une belle photo.

Lorsque l’eau vous fait face, empruntez le petit pont qui conduit au temple BENTENDO.

De part et d’autre de l’allée se dressent les lotus et quelques canards. Avancez jusqu’au pavillon rouge du temple d’où s’échappent des nuées d’encens.

A gauche des marches du bâtiment se trouve la sculpture d’un instrument de musique.
De quoi s’agit-il ? C’est la représentation d’un BIWA, sorte de luth en forme de poire doté de quatre ou cinq cordes. IL est utilisé pour l’accompagnement musical des danses de BUGAKOU du 9e au 12e siècle puis des chants épiques nationalistes HEIKYOKU du 13e au 15e siècle. BIWA est aussi le nom du plus grand lac japonais, 674 kilomètres carrés, il contribue à alimenter en eau 14 millions d’habitants répartis entre Osaka et Kyoto. Le nom lui fut attribué au regard de sa forme identique à celle de l’instrument de musique. Visitez le temple si vous le souhaitez puis retrouvons-nous à la sortie.


<< 24 - Le sanctuaire gojo...         26 - Le musée de shitamac... >>

Sommaire complet du dossier :