L’ère Meiji

Balade de l'époque meiji a nos jours

L’ère Meiji

De ce point où vous vous situez, observez tout autour du corridor intérieur les lanternes métalliques suspendues qui portent aussi l’emblème doré du Soleil. Pourquoi ? Et bien simplement parce que l’ère MEIJI de 1868 à 1912 fut une période de renaissance et de lumière.

Quelques mots sur l’histoire du Japon à cette période. L’empereur Meiji fit appel aux connaissances extérieures pour rénover les infrastructures du pays resté fermé depuis 1639. Revenons en 1630 : le Japon était relativement ouvert aux influences extérieures. Il possédait même quelques comptoirs commerciaux aux Philippines et dans divers pays limitrophes. Portugais et Espagnols semblaient bien tolérés par le gouvernement de la famille TOKUGAWA (LECTEUR : TOKOUGAWA). Mais le prosélytisme des prêtres catholiques finit par susciter la méfiance des autorités. Et en 1635, la crise éclate. Le SHOGUNA décida l’interdiction de tout contact avec l’étranger et la persécution des chrétiens. Or beaucoup de Japonais avaient déjà été convertis et cela conduisit à la révolte de SHIMABARA en 1637. Et cet interdit alla très loin puisque les Japonais établis à l’étranger n’avaient plus le droit de revenir au pays. Et c’est en 1639 que les derniers étrangers furent expulsés. Le Japon entrait alors dans une période de SAKOKOU, de fermeture qui allait durer 215 ans, jusqu’à l’ère Meiji.


<< 8 - L’intérieur du templ...         10 - Les tablettes votive... >>

Sommaire complet du dossier :