Les tablettes votives en bois

Balade de l'époque meiji a nos jours

Les tablettes votives en bois

Revenez maintenant sur vos pas vers la façade des grandes portes. Et regardez l’avant des gros piliers de bois. Vous les voyez ? Oui ? Que remarquez-vous ? Et bien, qu’ils sont striés comme si des pointes de flèches étaient venues s’y planter. Mais ce ne sont pas des flèches. Il s’agit en fait des traces de pièces incrustées avec force dans les veines du bois par les fidèles lorsque les portes du bâtiment principal étaient closes et qu’ils souhaitaient faire un vœu.
A présent, revenez sur vos pas et sortez du bâtiment.

Lorsque le bâtiment principal se trouve dans votre dos, allez sur la gauche. Vous découvrirez des tablettes votives en bois accrochées par les visiteurs dans l’espoir d’obtenir une réponse positive à leurs prières : paix, bonheur, réussite aux examens, résolution de problèmes familiaux et domestiques, naissance d’un enfant etc. Cette pratique de demander par écrit une amélioration de son existence reste très répandue parmi la population nipponne.

Les messages et les vœux semblent récurrents, mais une multitude de langues se côtoient. Vous trouverez aussi à acheter des amulettes porte-bonheur sur une multitude sujets. Il y en a sur le bon déroulement d’une grossesse, mais aussi d’autres plus étonnants sur la sécurité automobile. Les plaquettes peuvent s’acquérir vierge pour que vous puissiez inscrire un message dessus.


<< 9 - L’ère Meiji...         11 - L’architecture du sa... >>

Sommaire complet du dossier :