La Légende d’Hachiko

Balade de l'époque meiji a nos jours

La Légende d’Hachiko

Etes-vous bien sur le quai à la station SHIBUYA ? Bien. Alors, longeons ce quai jusqu’au bout en suivant les panneaux : « HACHIKO EXIT ».(HATCHIKO)

Tout au bout, les escaliers vous conduiront naturellement vers la sortie HACHIKO.
Une fois en bas, une grande place se apparaît juste après la barrière de portillons.

Vous voici donc sur le parvis de la gare où trône sur son socle la statue en bronze du petit chien nommé HACHIKO. (HATCHIKO). Alors, parlons-en, car ce n’est pas fréquent de voir une statue consacrée à un chien.
En 1923, HACHIKO était un chiot et fut cédé à une bonne famille Tokyoïte dont le père enseignait dans une université. Chaque jour, il prenait le train à cette station Shibuya pour gagner sa faculté. Ce maître adorait son chien : il lui consacrait beaucoup de temps pour de longues promenades, le cajolait, lui apportait beaucoup d’affection et de soins. Toujours baigné, bien brossé, chouchouté comme un enfant, HACHIKO le rendait bien à son maître. Il accompagnait celui-ci quotidiennement à la gare de SHIBUYA puis revenait tout seul à la maison. Le soir, il retournait l’attendre. Inutile de dire que ce couple homme chien devint rapidement une figure emblématique du quartier auprès des habitués et du personnel de la station. Mais voilà, un jour… au cours d’un exposé à l’université… le maître décéda. Le chien vint l’attendre au point de rendez-vous habituel mais son maître ne réapparut guère. Il refit de même le lendemain, puis le jour d’après. Et ce pendant 10 ans.. tous les soirs, il venait attendre son maitre à la gare jusqu’à sa mort une nuit de grand froid. Toute la population du quartier fut touchée. Beaucoup d’encre coula sur la loyauté de cet animal et un mémorial lui fut édifié. Et toujours aujourd’hui, cette stèle symbolise donc l’extrême fidélité et est devenue un point de repère pour les rendez-vous entre amis.


<< 15 - Le train pour SHIBUY...         17 - Le magasin SHIBUYA 1... >>

Sommaire complet du dossier :