Le chœur de l’Église

Bruges méconnue

Le chœur de l’Église

Et maintenant, sortons de la chapelle. En sortant, lorsque nous sommes dos à la chapelle, prenons vers la gauche pour entrer dans le chœur. Nous y avançons jusqu’à ce que nous nous retrouvions derrière le jubé, près de l’ensemble des stalles, c’est-à-dire près des grands bancs et chaires sculptées pour le clergé de l’église.

Vous y êtes ? D’où nous arrivons, nous voyons, à notre droite, l’arrière du jubé, avec l’orgue. De part et d'autre, vous pouvez voir les belles stalles sculptées de l’époque baroque. À gauche se trouve le grand maître autel, entouré de deux grands anges, lui aussi du 17ème siècle. Mais ce que nous voulons surtout vous montrer avant de quitter l’édifice, ce sont deux choses. D’abord une plaque tombale en cuivre. Et donc, si vous tournez le dos au grand maître autel, et que vous regardez donc vers l’arrière du jubé, cette plaque se trouve posée verticalement contre la colonne à droite des stalles. C’est la tombe d’une jeune femme brugeoise, Kateline d’Ault, morte en 1461. Nous n’allons pas vous parler d’elle mais nous vous montrons cette plaque, car ce genre de plaque tombale en cuivre était une des spécialités de Bruges au Moyen Age, et l’église Saint-Jacques est l’église de la ville qui en contient le plus grand nombre. Sans doute en avez-vous aperçu quelques-unes en circulant dans l’édifice.


<< 8 - La chapelle de l’Egl...         10 - Le tombeau de Ferry ... >>

Sommaire complet du dossier :