Les tombeaux Adornes

Bruges méconnue

Les tombeaux Adornes

Le grand tombeau en pierres noires qui se trouve en plein milieu de l’église, juste devant vous, est celui d’Anselme Adornès, et de son épouse Margaretha Vanne der Banck. Tant que nous y sommes, levons-nous un instant pour le voir de plus près, et tournons autour du monument de manière à le regarder depuis le côté des pieds. C’est un monument assez unique en son genre, car il est une des rares tombes d’église à être restée absolument intact, et avec son socle original, depuis sa construction au 15e siècle. Il est entièrement réalisé en pierre noire de Tournai. Regardez sur le dessus : vous pouvez voir deux gisants, représentant Anselme, à gauche, vêtu d’une armure et les pieds posés sur un lion, et son épouse, à droite, les pieds posés sur un chien, symbole de fidélité et de confiance. Ces deux personnages sont sculptés de manière très réaliste, et il en émane une grande force. Regardez notamment les très beaux visages, la fermeté des traits, malgré les yeux fermés et la sérénité d’expression. Le drapé de la robe de Margaretha est très simple et très beau, serré à la taille, et évasé vers le bas. Observons un moment Anselme. Son armure rappelle évidemment ses qualités militaires, et le lion à ses pieds est une évocation de sa force et de son courage. Regardez son armure au niveau de la poitrine à droite. Vous y voyez alors une sorte de grande fente. Certains ont dit qu’il s’agissait d’une blessure qu’il aurait reçue en Ecosse en 1483. Et bien en fait, pas du tout. C’est simplement une représentation d’un cran de repos, de pose pour la lance lors des tournois.


<< 18 - L’église de Jérusale...         20 - Les anciens vitraux ... >>

Sommaire complet du dossier :