L’intérieur de l’église Mathias

Buda, le quartier du chateau : de l'eglise mathias aux cours du palais-royal

L’intérieur de l’église Mathias

L’intérieur de l’église est surprenant, non ? Il parait que l’architecte Schuleck –fin 19ème donc- a minutieusement relevé, sur les murs et les piliers, des restes d’enduits peints médiévaux et s’en est inspiré pour inventer cette polychromie, ce décor coloré, très exubérant, que beaucoup trouvent un peu oriental, et aussi un peu Art-Nouveau par endroits.
À vrai dire, sur la réussite esthétique de l’intérieur, les avis sont partagés.
Le 19e siècle avait découvert que les monuments antiques avaient été peints, et les églises médiévales aussi. Du coup, la couleur est devenue inséparable de ces rénovations néo-gothiques du19ème, dont l’église Mathias est un assez bel exemple.
L’église ayant servi de mosquée pendant l’occupation turque, il ne restait rien de son mobilier d’origine. Après le départ des turcs, elle fut réaménagée avec un mobilier baroque et ses restaurateurs du 19e décidèrent d’introduire un mobilier entièrement néo-gothique.
Pour ce qui est du plan, Schüleck a aussi ajouté au plan d’origine les chapelles latérales que nous voyons à gauche quand nous sommes face au choeur.
Mais avant de les regarder, tournons le dos au chœur et voyons un peu le revers de la façade principale celle dont le portail est généralement fermé.

À gauche, à la base de la tour Mathias s’ouvre une chapelle, la chapelle de Lorette, abritant une statue de la vierge. Cette statue daterait du début du 16e siècle (elle date en fait du 18e), et serait restée murée dans une paroi de l’église pendant toute la durée de l’occupation turque de 1541 à 1686 où cette église, comme la plupart des autres, servait de mosquée.
Et, miraculeusement, elle aurait été découverte par les ottomans pendant le siège de 1686 par les forces chrétiennes. La légende dit que cette découverte montrait que la vierge venait un peu en avance réoccuper cette église et que cela donna aux Turcs le pressentiment de la défaite et les affaiblit. Telle est, du moins, la légende.


<< 4 - La grande Eglise Mat...         6 - Chapelles situées s... >>

Sommaire complet du dossier :