Le forum culturel, un ensemble d'édifices culturels

Chefs d'oeuvre de la galerie de peinture ancienne de berlin

Le forum culturel, un ensemble d'édifices culturels

Voilà, maintenant rentrons dans le forum culturel ou le KulturForum. Nous sommes désormais dans une belle salle circulaire avec un escalier à droite et 3 accès. Levez la tête un instant pour admirer sa structure complexe. Ne trouvez-vous pas cette architecture originale avec ses 3 polygones superposés pour former une coupole ? Cette structure fut peut-être inspirée par la volonté de nous introduire dans une cathédrale des arts.

N’est-ce pas un bel espace très reposant avec ses hauts piliers et sa voûte en alvéole ? Elle rappelle un peu un intérieur de mosquée. Cette galerie se situe au centre du musée et les salles sont situées tout autour en enfilade un peu comme un couloir. Chaque salle est numérotée dans l’encadrement de la porte. Les grandes salles parallèles au hall central sont numérotées en chiffre latin, tandis que les petites salles auxquelles nous accédons par les grandes salles portent un numéro arabe, soit moderne.
Maintenant, parlons un peu de ce bâtiment. Il a été conçu par le bureau d’architecture allemand Heinz Hilmer et Christoph Sattler et fut inauguré le 14 juin 1998. Il est situé à l’intérieur du Complexe surnommé Forum culturel : Berliner Kulturforum. L’idée remonte au milieu des années 1960 et consistait à réunir en un même emplacement les arts de Berlin ouest avec la Philharmonie, la bibliothèque nationale, la galerie d’art moderne et enfin les collections d’art ancien occidental. Entre 1987 et 1992 furent ainsi édifiés la bibliothèque d’histoire de l’art, le cabinet des arts graphiques et le musée des arts décoratifs. Vous pouvez visiter ce dernier musée avec le même billet que celui de la galerie de peinture. Il vous suffira de retraverser le hall d’entrée avec la caisse et la librairie et de vous rendre exactement à l’opposé. L’entrée est indiquée en allemand : Kunstgewerbemuseum.

Les plans pour la galerie de peinture furent livrés par Hilmer et Sattler en 1987 et les travaux entrepris immédiatement. Mais un événement historique bouscula les projets : deux ans seulement après le début du chantier, le mur de Berlin s’effondrait et les 2 parties de la ville étaient réunies. Quel effet a pu donc avoir cet événement historique sur le destin du musée ? Et bien, les collections d’art de l’est et de l’ouest étaient enfin réunies après 45 ans de séparation.
Entre 1942 et 1945, les œuvres d’art avaient été systématiquement mises à l'abri des bombardements. Une partie se trouvait dans les caves du musée Bode sur l’île des musées, une partie avait été évacuée vers les mines de Thuringe et un troisième lot était dans un dépôt berlinois qui fut incendié une semaine après l’armistice.
En 1945, les œuvres des caves du musée Bode se trouvaient dans la zone soviétique c'est-à-dire à Berlin Est, tandis que les Américains avaient découvert les tableaux cachés en Thuringe qui furent ramenés à Berlin ouest et exposés au musée de Dahlem, un peu à l’extérieur de Berlin. Ainsi au moment de la réunification, il y avait 2 musées de peinture : Dahlem à l’ouest et Bode à l’est.
En 1990, les autorités décidèrent de réunir ces collections dans la nouvelle galerie en construction. La présentation que nous allons découvrir ensemble résulte de ce travail fastidieux qui a duré presque 10 années. Il a fallu refaire les inventaires, vérifier l’état des œuvres et déménager les deux anciens musées.

Quelques mots encore sur la formation de cette collection prestigieuse. L’idée remonte à la fin du 18e siècle. Un groupe de personnalités cultivées développa l’idée d’ouvrir un musée public pour le plaisir et l’éducation du peuple. L’impulsion avait été donnée par l’ouverture du Louvre en 1792, le premier musée public de l’histoire. Les guerres napoléoniennes repoussèrent néanmoins un moment ce projet. Le roi de Prusse Frédéric Guillaume 3 donna ensuite l’autorisation de choisir des œuvres dans la collection royale. L’immense architecte Karl Friedrich Schinkel fut chargé d’édifier un musée dans le style néo-classique au niveau du Lustgarten. Vous pouvez encore voir ce superbe bâtiment qui fut inauguré en 1830 et se nomme « Altes Museum ». Il se trouve au bout de l’avenue Unter den Linden, juste à côté de la cathédrale Berliner Dom. Mis à part quelques œuvres des collections royales, le musée présentait surtout des œuvres acquises à partir de 1815. Il s’agit d’une grande originalité de la collection Berlinoise car elle n’est pas comme le Louvre l’héritière d’une ancienne collection royale, mais plutôt le résultat d’achats effectués tout au long des 19e et 20ème siècles pour le public.
A la fin du 19e siècle, le musée bénéficia d’un directeur exceptionnel Wilhelm von Bode qui appartient au cercle des grands historiens de l’art. Il réussit à faire entrer dans le fonds de nombreux Franz Hals, Rembrandt, Rubens et des toiles de la Renaissance qui élevèrent le musée au rang d’une des plus grandes collections du monde.


<< 2 - Les chefs-d'œuvre de...         4 - Sandro Botticelli : ... >>

Sommaire complet du dossier :