L’histoire de l’église Saint-Denis

De la cathédrale saint-paul à l'archéoforum

L’histoire de l’église Saint-Denis

Asseyons-nous à présent un instant dans le Westbau pour écouter quelques mots sur l’histoire de cette église.
La rue de la Régence, empruntée pour venir jusqu’ici, était jusqu’au 19e siècle l’un des multiples bras de la Meuse qui traversait alors la ville. Au moment de sa construction en 987, l’église se trouvait donc au bord de l’eau. Fondée par Notger, encore lui, à qui l’on doit la plupart des sept collégiales de la ville, elle servait à affirmer avec force la présence de l’évêque dans la ville et à en souligner le pouvoir religieux. Notger fit aussi construire un rempart autour de la ville, auquel il intégra quelques unes de ses collégiales. Leur tour servait également de défense militaire, ce qui explique en partie l’aspect massif de ces Westbau. Ceci étant, ces tours sont avant tout des tours d’église et le pouvoir dont elles parlent est d’abord d’ordre épiscopal. De la première église de Notger, il ne reste rien. Et la partie romane de cette église où nous sommes est en fait le reste de la 2e église qui date de 1011. Le Westbau quant à lui date du début du 12e siècle. La nef romane avait à l’origine un plafond plat en bois. Au 18e siècle, il sera remplacé par la voûte actuelle.


<< 20 - Le rez-de-chaussée d...         22 - Le retable de la pas... >>

Sommaire complet du dossier :