Le souk semmarine

De la koutoubya a la medina en passant par la medersa ben youssef.

Le souk semmarine

Avancez sur la place et observez les activités. Prenez le temps de vous laisser bercer par la musique, les bruits, les odeurs de nourriture, les parfums. En avançant à travers la place, et les tables des restaurateurs, vous arriverez devant le célèbre café-glacier « le café de France » que nous avons repéré tout à l’heure. Sa cascade de terrasses donnant sur la place constitue un bon observatoire pour observer les activités de la place tout en regardant le coucher du soleil.

Tournons le dos à ce café : on a alors en face de nous une rue qui entre dans les souks avec tout du long des boutiques venant de la place. Prenons cette rue et suivons-la sur environ 200 mètres pour arriver à l’entrée du souk Semmarine. C’est le souk des cloutiers. Vous reconnaîtrez que vous êtes à l’entrée de ce souk quand il y aura une porte surmontée d’un arc de cercle au dessus de votre tête.

Ce souk est un des plus intéressants du Maroc, car il constitue un trait d’union entre les tribus berbères du sud et le monde arabe des villes. D’ailleurs, le terme même de Marrakech signifie “la terre de parcours” et rappelle le croisement de populations d’origines diverses. Chaque tribu s’est groupée dans un espace spécifique dévolu à une activité particulière. Ainsi, chaque branche de l’artisanat traditionnel est la spécialité d’une région, ou d’une tribu particulière. Avec les difficultés du monde rural contemporain, de nombreux paysans viennent s’installer en ville dans les quartiers qui regroupent déjà des gens de même origine qu’eux. Cela renforce certes l’aspect cloisonné de la médina. Mais d’un autre côté, cela renforce aussi les liens entre la ville et les campagnes, car le souk est devenu le complément financier essentiel du village.


<< 6 - La place jama el fna...         8 - Le souk Laghzal... >>

Sommaire complet du dossier :