La cour centrale

De la koutoubya a la medina en passant par la medersa ben youssef.

La cour centrale

Prenons maintenant sur notre droite la porte qui nous permet d’aboutir à la cour centrale. Quand nous y serons, restons sous le porche pour nous abriter de la lumière et observer cette cour.

Regardons bien, car ce type de structure est commun à toutes les médersas. Tout d’abord, voyons les proportions majestueuses de la cour : elle est de forme rectangulaire, tout comme le bassin central qui nous fait face. Maintenant, regardons en face de nous : un grand porche donne accès à la salle de prière et sur les côtés il y a 2 galeries à piliers. Le tout est surmonté par des toits verts de tuiles vernissées. Remarquons le rythme du décor de bas en haut. Voyez le sol : il est de marbre blanc, le bas des murs est orné de zelliges qui est cette mosaïque marocaine à dominante bleu. Ensuite, regardons les piliers : ils sont en plâtre lisse ornés de céramiques polychromes. La partie supérieure de la cour est en cèdre que surmonte un toit de tuiles vertes. Alors pourquoi ces alternances de couleurs ? Et bien, elles sont importantes car elles créent un espace particulier totalement fermé: au blanc du sol répond la lumière du ciel. Du coup, les yeux fuient ces couleurs lumineuses et vont se réfugier dans l’espace central qui est compris entre les frises de zelliges en bas et le toit vert en haut. Et là que découvrent-ils ? Et bien, au milieu de cet espace, ils voient toute la munificence du travail de sculpture sur plâtre ou sur bois. Le bassin joue un rôle important. Le jour, il sert aux ablutions et la nuit, il sert de miroir astronomique pour observer le mouvement des étoiles.
Comme déjà dit, cette structure que nous avons sous les yeux est toujours la même dans toutes les médersas. D’où vient-elle ? Et bien, ce type de structure est en fait apparu en Iran il y a très longtemps puisqu’il remonte aux Sassanides, une dynastie préislamique qui a régné à l’époque romaine.


<< 17 - La Medersa Ben Yous...         19 - La porte de la salle... >>

Sommaire complet du dossier :