Le souk des tanneurs

De la koutoubya a la medina en passant par la medersa ben youssef.

Le souk des tanneurs

Nous sommes maintenant dehors, devant la porte d’entrée. Terminons maintenant par le souk des tanneurs afin de compléter la visite du Marrakech artisanal. Pour cela, prenons à droite en sortant de la medersa et suivons la rue bab debbagh qui mène à la porte du même nom, à environ 600 mètres. Tout le quartier est réservé aux tanneurs. Au niveau de la porte se trouvent les peaux brutes. Au-delà, c’est l’oued Issil qui permet de travailler les peaux.
Tout en marchant vers cette porte, parlons de ces tanneurs. Et déjà, comment travaille-t-on les peaux? On procède en 6 étapes. Tout d’abord, on trempe les peaux dans l’eau de l’oued afin de leur redonner de la souplesse. Puis, on les débarrasse de leurs poils en les trempant dans des bains de chaux durant une vingtaine de jours. Puis, on les rince. Ensuite, on les trempe dans une solution de tannage souvent obtenue à partir du mimosa. Puis, on les huile pour donner de la souplesse et enfin on les teint. Marrakech est un des plus grands marchés nationaux de peaux et de produits pour le tannage traditionnel. Plus d’un million de peaux transitent ici chaque année. Tout ce qui est nécessaire au tannage est vendu ici, même les choses les plus surprenantes. Par exemple, une fois par semaine, près de la porte, a lieu le marché de la fiente de pigeons. On utilise aussi pour le tannage des écorces moulues. Ce souk très odoriférant est économiquement le plus important de la médina. Et ce commerce fait vivre bien des villages, soit par la production des peaux brutes, soit par la fourniture des produits tanniques soit encore par les finitions.
C’est ainsi que s’achève notre promenade. Vous pouvez soit sortir par la porte debbagh et vous promener le long des remparts, soit revenir sur vos pas pour retraverser le souk et y flâner. N’oubliez pas qu’ici, faire des achats est un art long qui engage patience et courtoisie. Le marchandage fait partie du jeu de même que le fait de boire un thé à la menthe en discutant de tout et de rien.


<< 22 - Les chambres des étu...         

Sommaire complet du dossier :