L’église Ste Margaret

De westminster a trafalgar square

L’église Ste Margaret

Allons voir maintenant la façade la plus importante de cette église. Pour cela, il faut retourner sur le trottoir, dépassez le chœur de l’église en longeant les grilles et entrez par la 1re porte à gauche dans l’enceinte de l’abbaye de Westminster.Maintenant, avançons tout droit devant nous en passant entre le chœur de l’abbaye à gauche et une autre église, beaucoup plus petite, à droite. C’est St Margaret. L’extrême proximité de ces deux églises peut sembler étrange. Or, malgré les apparences, cette petite église n’appartenait pas, à l’origine, à l’enceinte de l’abbaye. Elle a été construite au 11e siècle, à la demande des moines de Westminster, pour accueillir les gens du quartier qui n’avaient pas le droit d’assister aux offices des moines.
Cette église est dédiée à Ste Marguerite d’Antioche. Elle a été entièrement reconstruite au 15e siècle. Depuis lors, malgré certaines restaurations, les structures sont restées les mêmes. Le porche devant date du 19e siècle.

En arrivant à l’intérieur, levons les yeux vers le plafond de bois sombre décoré de fleurs dorées. Elles donnent une note chaude à cet intérieur éclairé par de grands vitraux 19e et 20e et remplis d’ex-voto et de plaques commémoratives en l’honneur de femmes la nef principale se termine par un vitrail, au-dessus de l’autel principal, peut-être le plus bel élément de l’édifice.

On n’en connaît pas la provenance exacte, mais il est probablement d’origine flamande et daterait du 16e. Voyez la grande scène du milieu, elle représente la Crucifixion, le christ et les 2 larrons.
Lumineux dans sa partie centrale grâce à des dominantes de ton bleu, il est résolument renaissant dans la mesure où il représente une scène entière et unifiée par le bleu du ciel et non pas comme au moyen âge de petites scènes séparées. Moins facilement lisible dans sa partie basse, les personnages sur les extrémités représenteraient le roi Henri 8 à gauche et sa 1re femme Catherine d’Aragon à droite. Ce vitrail est arrivé dans cette église à la fin du 18e : on a modifié la forme de la fenêtre pour le recevoir.
Et maintenant, quand on regarde le chœur, passons dans le bas côté droit et allons jusqu'à la vitrine.

Nous voilà devant la petite vitrine. Elle renferme des documents qui commémorent le mariage de la reine Elisabeth 2 à Westminster. Regardons ces vieilles photos avant de ressortir de l’église par la porte par laquelle nous sommes entrés. Depuis 1614, cette église est devenue l’église des représentants des Commons, la chambre du parlement. Elle a été choisie pour paroisse en raison de sa proximité avec le parlement.


<< 11 - L’Histoire de Westmi...         13 - Le portail de Westmi... >>

Sommaire complet du dossier :