La place Trafalgar Square

De westminster a trafalgar square

La place Trafalgar Square

Continuons notre promenade vers Trafalgar square en reprenant Horseguards street en sens inverse pour retourner sur Whitehall.
En face, la façade du ministère de la marine qui donne sur White Hall. Elle est très reconnaissable à son porche d’entrée orné de dauphins et de chevaux marins.
A l’angle de Whitehall et de horse-guards street, nous reprenons Whitehall sur la droite en direction de Trafalgar square. Nous croisons ensuite la « white Hall Place » que nous laissons sur notre droite. Puis nous continuerons jusqu’au prochain croisement.

Regardez et lisez le nom de la rue : c’est Scotland yard. C’est ici que se tenait, au 19e, le siège de la police de Londres. Même si les locaux de la police ont déménagés depuis plus d’un siècle le nom lui est resté !
Continuons pour arriver au bord de la place Trafalgar square.
Devant nous, sur une espèce d’îlot planté au milieu de la rue, une statue équestre de Charles 1er, décapité sous Cromwell. Sa statue a été réalisée au 17e siècle. La plaque au sol derrière la statue marque le km 0, amusant quand on sait que les Anglais comptent encore en miles !Et nous voici donc enfin à Trafalgar square, cette petite place ronde, fermée au fond par les imposants bâtiments de la National Gallery. Ils sont reconnaissables à leurs façades doublées de colonnades néoclassiques. Cette place a été réalisée par 2 des plus grands architectes anglais du 19e : Nash puis Barry dont nous avons déjà parlé puisqu'il a reconstruit le parlement. C’est ici l’un des centres névralgiques de la ville et, comme vous pouvez le constater, un lieu d’embarras automobiles permanents. A notre droite, se trouve la gare de Charing Cross.Surmontant, impassible, ce tohu bohu, du haut de sa colonne de 44 mètres, il y a l’amiral Nelson, le glorieux vainqueur de Trafalgar contre la flotte française de Napoléon 1er. Il a d’ailleurs le geste de son malheureux rival, la main passée entre les boutons de sa redingote. Le bas de la colonne s’orne de 4 reliefs en bronze qui racontent de façons expressives les différentes batailles qui le virent vainqueur.
La plus intéressante est celle de face qui raconte sa mort sur son navire le Victory, le jour même de Trafalgar. L’intérêt est plus historique qu’artistique. La statue équestre est celle du roi George 4.Faisons le tour de la place dans le sens des aiguilles d’une montre. Traversons donc Whitehall pour voir la grande Admiralty arche ou arche de l’amirauté.
Admiralty arch a été construite entre 1906 et 1910. Elle est adossée aux bâtiments du ministère de la marine dont la taille rappelle que l’Angleterre fut une puissance maritime considérable. Elle marque l’entrée du domaine royal et ouvre le Mall, l’avenue qui mène directement à Buckingham palace en longeant St James’s park. Elle est originale dans sa conception puisque ses façades en courbe creusent de chaque coté de l'arche une petite place circulaire; Traversons le Mall devant l’arche et, toujours dans le même sens, rejoignons la National gallery.
Traversons la rue suivante qui s’appelle cockspur street

Sur notre gauche, en direction de la national gallery, nous longeons les façades d'un immeuble qui est la maison du Canada. C'est une belle maison néo-classique qui a été construite pour abriter le collège royal de physique au 19e. Traversons la rue Pall Mall.
Une fois Pall Mall traversée, nous sommes devant l’aile Sainsbury de la National Gallery. C’est la partie la plus récente du musée et désormais son entrée principale. Ici ont lieu les grandes expositions. Les collections permanentes sont au 2e étage. La National Gallery est un musée exclusivement consacré à la peinture européenne. Ses collections de premier ordrecouvrent une période qui va du 14e siècle au début du 20e siècle.
Longeons la façade de cet immense musée et nous vous suggérons alors de grimper sur les marches.
De là, nous admirons la belle perspective qui s'ouvre jusqu'à Westminster. Nous reconnaissons Whitehall que nous venons de remonter. Ici s’achève notre promenade.


<< 18 - Les Horses guards...         

Sommaire complet du dossier :