Le grand obélisque de pierre

Decouverte d'arles

Le grand obélisque de pierre

Voyons maintenant sur cette place les marques de cette histoire. Et tournons-nous tout d’abord vers l’obélisque. Ce grand obélisque de pierre, sans hiéroglyphes, et beaucoup plus aiguë, plus effilé, que celui de la place de la Concorde a été installé devant l’hôtel de ville d’Arles en 1676. L’idée était alors d’en faire un monument à la gloire de Louis 14.
Il s’agit en fait de l’aiguille de pierre qui se trouvait à l’origine sur la spina du cirque romain.
La spina (épine, en latin) est le mur qui partageait par le milieu, dans le sens de la longueur, la piste des cirques romains, et autour duquel tournaient les chars, lors des courses. Souvenons-nous de Ben Ur!

Le cirque d’Arles se trouvait à la périphérie de la ville et c’était comme la plupart des cirques romains un bâtiment gigantesque, d’une centaine de mètres de large, sur environ 45Om de long. Et comme souvent, lorsqu’il a été abandonné, il a tout naturellement servi de carrière, pour construire les maisons et les églises d’Arles. L’obélisque l’a donc échappé belle : en fait, il est resté longtemps enfoui dans le sol, et brisé en 2 morceaux. On l’a retrouvé au 14e siècle, et avant son transport devant l’hôtel de ville en 1676, on sait par un auteur de l’époque, que la pointe brisée, longue de 4m, servait de banc sur une place publique. Mais alors, et cette pointe ? Eh bien, elle a été recollée : regardez vers le haut, on voit la trace du raccord.
Ce même auteur apporte une information capitale: en creusant pour réaliser les fondations du socle, l’architecte a trouvé «une chambre à l’antique, qui servait autrefois pour des bains, avec ses fourneaux ». Et bien sûr, on rebouche et on construit par-dessus ! Pourtant, sans le savoir, l’architecte venait de découvrir les thermes du forum. La place de la République se trouve à leur emplacement, et en a la superficie.


<< 3 - Histoire d’Arles ...         5 - L’église Saint Troph... >>

Sommaire complet du dossier :