Le style du portail

Decouverte d'arles

Le style du portail

Bien ! Et le style maintenant? Il est à la fois naïf et populaire, par exemple dans les brebis, ou dans le sommeil des mages, et même dans le cortège des damnés, avec ses petites flammes.
Et en même temps, il peut-être sévère et d’une grandeur figée, dans l’air farouche des saints et dans le Christ-Juge. Le mot hiératique, souvent utilisé pour l’art égyptien, conviendrait assez bien.
Ces 2 caractéristiques naïves et hiératiques font que c’est un portail roman, et pas du tout gothique, malgré sa date tardive. Mais, est-ce que ce style roman a au moins une caractéristique, par rapport à celui d’autres régions, ou d’autres villes ? Oui, sans aucun doute, une caractéristique commune avec le portail de Saint-Gilles du Gard, qui est l’autre grand chef-d'œuvre de la sculpture romane en Provence. Et cette caractéristique, c’est bien évidemment l’influence de l’art antique. Regardez par exemple les vêtements des saints tournés vers la place : Saint Philippe, les 2 Saint Jacques : avec ce grand pan de tissu ramené sur l’épaule. Ce sont des toges à la romaine. Et même le style des plis est d’inspiration antique. Tout simplement parce que de grands monuments romains étaient, et sont encore visibles partout dans cette région.


<< 9 - Résumé du portail d’...         11 - L’intérieur de l’égl... >>

Sommaire complet du dossier :