Beffroi de l’Hôtel de Ville

Decouverte d'arles

Beffroi de l’Hôtel de Ville

Et enfin, bien sûr, il y a dans cet hôtel de ville quelque chose de surprenant : la tour, le beffroi municipal, placé sur un côté, vers l’arrière, en complète violation des règles sacro-saintes de la symétrie. Ce beffroi est plus ancien que le reste du monument, il date de la Renaissance et c’est le seul vestige de l’Hôtel de Ville précédent. Ses 2 derniers étages sont d’ailleurs intéressants, avec leurs colonnettes et leur passage du plan carré au plan circulaire. Les architectes se sont inspirés du Mausolée Romain du site antique de Glanum, près de St Rémy de Provence. Si la porte est ouverte, vous pouvez jeter un coup d’œil au grand vestibule du rez-de-chaussée : sa voûte est un tour de force célèbre. Les Compagnons du Tour de France venaient autrefois l’étudier. Ce n’est pas le tour de France de Vélo. C’est une corporation qui existe depuis le moyen âge (il y a certainement l’équivalent en Angleterre) où les apprentis artisans de tous les corps de métiers faisaient le tour de France chez les meilleurs artisans de France où ils servaient comme compagnon plusieurs mois
C’est en effet une voûte de grande portée, dont toute la partie centrale forme pour ainsi dire une voûte plate, sans support, les colonnes étant à la périphérie.


<< 18 - L’Hôtel de Ville ...         20 - La place du Plan de ... >>

Sommaire complet du dossier :