Le musée Réattu

Decouverte d'arles

Le musée Réattu

Et aujourd’hui ? Aujourd’hui, ce bâtiment est le siège du musée Réattu, qui abrite une belle collection d’art appartenant à 2 époques. D’une part, l’époque de la Révolution Française et de l’Empire, avec des tableaux du peintre arlésien Jacques Réattu, un contemporain de David. Et d’autre part l’art moderne et contemporain, autour d’une importante donation faite par Picasso : 57 dessins réalisés en 1971 ! Il y a aussi bien sûr des expositions temporaires. C’est vraiment en visitant le musée, qui en vaut la peine, que l’on voit les parties les plus intéressantes des bâtiments, notamment la chapelle et la cour de gauche. La cour d’entrée du musée, quant à elle, présente un intérêt plus limité.

Maintenant tournons nous vers le bâtiment ravalé situé en face du musée Réattu, de l’autre côté de la rue, et regardons un peu son portail.

Eh bien, on est encore ici en territoire de Rhodes, ou de Malte, et devant une ancienne commanderie: la commanderie Sainte Luce, qui est en fait une ancienne possession des Templiers attribuée à l’ordre de Malte. Regardez le portail et devinez son style. Déjà : que voyons-nous comme forme globale ? Et bien, l’arc a la forme d’une accolade : c’est donc gothique. Ensuite, voyez sa décoration : ce sont des motifs végétaux qui ressemblent à du chou frisé, et qu’on appelle justement un décor de chou frisé. Et cela, ce chou frisé, c’est une des grandes caractéristiques du gothique dit « flamboyant ». On l’appelait ainsi, car les armatures de pierre des vitraux avaient la forme de flammes. Cette période est la dernière période du gothique : ce portail date en effet de fin 15e ou début 16e. La cour est belle, on y trouve une tour d’escalier, des fenêtres à meneau, et des galeries à arcades, mais elle n’est pas toujours ouverte: voyez ce qu’il en est.


<< 28 - La rue du Grand-Prie...         30 - Le théâtre antique... >>

Sommaire complet du dossier :