La Chambre verte

Deuxieme promenade au chateau de prague

La Chambre verte

Maintenant, nous allons commencer notre visite par la Chambre verte. C'est la pièce qui se trouve juste à gauche de l'entrée.

Dans cette salle, il y a aujourd'hui des boutiques de souvenirs, mais au 16e siècle, elle était utilisée pour les besoins de la cour. Durant les cessions de la Diète provinciale, les hommes ayant rang de Chevaliers - la distinction la plus prestigieuse - s'y réunissaient. Vous pouvez encore voir, peints sur les murs, les blasons des provinces et ceux des familles nobles du Royaume de Bohême. Par contre, la fresque qui décore le plafond et qui est consacrée au Jugement de Salomon fut déposée dans cette salle en 1963.
Comme beaucoup de lieux à Prague, le Palais-Royal est un endroit chargé d'Histoire. Par exemple, on dit que juste avant la défenestration de Prague en 1618, les comploteurs s'étaient réunis ici dans cette Chambre verte.
Maintenant, dirigeons-nous vers le fond de la pièce et allons jusqu’au seuil de la seconde salle surnommée la "Chambre du roi Vladislav".

En réalité, cette salle servait plutôt de salle d'audience. On voit tout de suite son importance à la qualité de ses décorations. Tout d'abord, regardons la voûte.
Elle est composée de tout un réseau de nervures colorées qui se croisent dans tous les sens et à l'intersection desquelles se trouvent de petits fleurons dorés. Mais ce n'est pas tout. Regardons encore le plafond : car dans tout ce réseau de nervures, on distingue bien 4 petites voûtes peu profondes qui se suivent. A la clé de voûte de chacune d'entre-elles c'est-à-dire au niveau de la pierre placée à la partie centrale de la voûte et servant à maintenir en équilibre les autres pierres, on a posé un blason illustrant les possessions des rois Jagellon. Il y a la Bohême avec un lion argenté, mais aussi la Silésie, la Moravie, et le Luxembourg. A ces blasons répondent deux autres blasons posés un à un sur le haut du mur à chaque extrémité du plafond. Celui de la Pologne d'abord, un aigle argenté et couronné et un autre, en face, simplement décoré avec la lettre "W". "W" comme Wladislas Jagellon, le roi de Bohême, et de Pologne, qui a commandé ce décor. Ce "W" est son monogramme, sa signature en quelque sorte. Un détail est intéressant à noter. Parmi ces blasons, il manque celui d'une des provinces les plus importantes des Jagellon : la Hongrie. On sait par ailleurs que Vladislas Jagellon devint roi de Hongrie en 1490. On peut donc en déduire que ce décor fut réalisé avant cette date, donc dans les années 1480.


<< 3 - Le Palais Royal...         5 - La Salle Vladislas d... >>

Sommaire complet du dossier :