Le quartier du champ de Mars

Du gesu au pantheon : le quartier du champs de mars

Le quartier du champ de Mars

Nous voici maintenant sur la Piazza del Gesù, et nous faisons face à la façade de l’église. Nous laissons à notre gauche la large et bruyante avenue, le Grand Corso Vittorio Emmanuele II. Mais parlons tout d’abord du quartier dans lequel nous nous trouvons.

Maintenant, présentons le quartier du Champ de Mars. Il s’agit d’une vaste plaine située à notre gauche. Elle est comprise entre le Tibre et la colline du Quirinal. Dans l’Antiquité, elle était dédiée à Mars, dieu de la guerre, et consacrée aux exercices militaires de la garnison de la ville. S’y déroulait aussi de nombreuses cérémonies publiques et sacrées, et des jeux, comme les courses de char. A l’époque républicaine, soit les 5 siècles précédant notre ère, le Champ de Mars était aussi un lieu de réunion politique. Le peuple y élisait les magistrats de la ville, et tous les cinq ans s’y tenait le recensement des habitants.

A la fin de l’époque républicaine, le lieu commença à se construire. Beaucoup d’hommes politiques y firent édifier des temples, des portiques et autres monuments publics, à des fins que nous qualifierions aujourd’hui de publicitaires. De plus, à l’époque impériale, la population de la ville augmente considérablement, toutes les zones aux pieds des collines historiques vont se peupler et se bâtir. Dès lors, le quartier ne cessera d’être habité. Au début du Moyen Age, le Champ de Mars sera même l’un des seuls quartiers de la ville encore peuplé. A la Renaissance, s’y élèveront de nombreux palais et églises, qui recouvriront en partie les édifices antiques.


<< 2 - Le quartier du champ...         4 - L’ordre des Jésuites... >>

Sommaire complet du dossier :