La tombe de Fra Giovani da Fiesole

Du gesu au pantheon : le quartier du champs de mars

La tombe de Fra Giovani da Fiesole

Plaçons-nous à nouveau au pied de la statue du Christ de Michel Ange, en regardant en direction du chœur.
Sur la gauche, juste à côté du Christ, un couloir part vers une porte secondaire, parallèlement au chœur de l’église. Juste à l’entrée de ce couloir, une pierre tombale est posée sur le sol. Allons voir !

Il s’agit de la tombe du célèbre Fra Giovani da Fiesole, plus connu sous le nom de Fra Angelico, moine dominicain du couvent de Fiesole, à Florence. Le surnom de Fra Angelico lui vient de sa dextérité gracieuse pour représenter les Anges, mais aussi du caractère angélique et mystique du visage de ses personnages. Ce peintre du 15ème siècle, figure majeure de l’art Florentin des débuts de la Renaissance, laissa l’essentiel de son oeuvre à Florence. Mais même si nous ne voyons ici aucune de ses œuvres, il aurait été dommage de ne pas venir saluer un si grand talent.

A présent, ressortons par l’entrée principale de la nef, celle par laquelle nous sommes entrés au début de notre visite.

Nous nous retrouvons sur la Place de la Minerve. Comme nous tournons maintenant le dos à l’église, nous voyons s’élever devant nous, légèrement sur la droite, un grand bâtiment circulaire en briques.
Il s’agit du fameux Panthéon, ce temple antique qui remonte au 2ème siècle de notre ère. Pour mieux le découvrir, approchons-nous de sa façade.
Pour ce faire, prenons la Via della Minerva, qui longe le bâtiment, juste à notre droite.
En passant, nous remarquons, accolées sur l’arrière du Panthéon, des ruines de colonnes et de décor de marbre. Ce sont les restes d’un ancien temple dédié à Neptune. Il faisait partie de tout un complexe qui s’étendait d’ici au Largo Argentina, et comprenait notamment des thermes.


<< 17 - La statue du Christ ...         19 - La Piazza Rotonda ... >>

Sommaire complet du dossier :