La place Piazza di Montecitorio

Du gesu au pantheon : le quartier du champs de mars

La place Piazza di Montecitorio

Gagnons maintenant, la piazza di Montecitorio qui se trouve à proximité. Pour cela revenons sur nos pas, en reprenant la Via dei Pastini. Sur la via Pastini, après 20 mètres, prenons à droite la Via della Guglia, qui débouche plus loin dans la Via in Aquiro.

A cet endroit, face à nous, s’élève un obélisque qui occupe le centre de la Piazza di Montecitorio. Rendons-nous au centre de cette place.

Dans l’Antiquité, c’est ici qu’avait lieu la crémation des corps des empereurs morts. L’obélisque que nous voyons ici provient d’Héliopolis, en Egypte. Il date du 6ème siècle avant notre ère. Il fut amené à Rome en 10 avant Jésus-Christ par Auguste, le premier empereur, et fut dressé sur le Champs de Mars, afin de servir de « gnomon » c'est-à-dire d’aiguille- à un gigantesque cadran solaire, dont les restes furent retrouvés un peu plus loin. Cette gigantesque horloge solaire occupait une place entière. Le cadran était gravé sur le sol. Il semble qu’il avait une autre fonction. D’après les historiens de l’Antiquité, l’ombre de l’obélisque s’arrêtait chaque 23 septembre sur le fameux « Ara Pacis. » L’ « Ara Pacis » ou « autel de la paix », est un grand autel de marbre décoré de reliefs, qui constituent encore aujourd’hui l’un des chefs-d'œuvre de la sculpture romaine. Il a été reconstitué dans un petit bâtiment au bord du Tibre, ce qui n’est pas sa place d’origine. Nous le verrons à l’occasion d’une autre promenade. Il fut édifié en 9 avant Jésus Christ par Auguste, pour célébrer ses victoires en Gaule et en Espagne. Toujours est-il que l’ombre de l’obélisque s’arrêtait le 23 septembre sur cet autel, marquant ainsi de manière magistrale la date anniversaire de l’empereur.
Ce sont des fouilles faites ici en 1748 qui permirent de redécouvrir l’obélisque et de le remettre sur pied.

Face à nous, le grand palais surmonté d’une horloge est le Palazzo di Montecitorio. Il date du 17ème siècle, et abrite aujourd’hui la chambre des députés. Notons aussi la présence sur un coin de la place à notre gauche, de la grande librairie allemande de Rome. On y trouve nombre d’ouvrages de qualité sur la ville et son histoire, en Allemand, en italien, mais aussi en français.

En faisant face au palais de Montecitorio, nous avons sur notre droite la Piazza Colonna, qui communique avec la Piazza di Montecitorio.


<< 25 - La place Piazza di P...         27 - La Piazza Colonna... >>

Sommaire complet du dossier :