La maison des chats

Du grand béguinage à la cathédrale saint-michel

La maison des chats

Continuons. Nous tournons le dos à l’entrée de l’hôtel. En restant sur le même trottoir, nous partons vers la droite. Un peu plus loin, se trouve une curieuse maison 19e siècle, la maison dite « des chats ».

Vous y êtes. Le rez-de-chaussée de cette façade reprend le thème d’une grande porte encadrée de deux vitrines, un peu comme les maisons baroques de la Grand-place, qui ont servi de modèle. En fait, l’architecte, Henri Bèyaart, a reproduit ici une maison typique de la Grand-place, mais en plus grande, avec le gigantisme propre au 19e siècle, puisque cette maison date de 1874. Pour cette construction, Bèyaart a d’ailleurs reçu un prix de 20 000 francs de l’époque, ce qui était le premier prix pour le concours de façades du boulevard. Car pour stimuler la créativité des architectes, un jury devait attribuer des prix aux plus belles réussites. Par la suite, ce système de concours sera régulièrement repris pour la création de nouveaux quartiers à Bruxelles.

Au dessus de la porte se trouve une inscription entourée de deux chats, ce qui est un peu une reprise des anciennes enseignes des maisons de la Grand-place. C’est pour cela qu’on appelle cette maison « maison des chats ».


<< 11 - Le grand hôtel Métro...         13 - Le passage du Nord... >>

Sommaire complet du dossier :