L’impasse de la Vignette

Du perron aux fonts baptismaux de saint-barthélémy

L’impasse de la Vignette

Et maintenant, ressortons dans la rue Hors Château. Et nous voilà ressortis. En route, toujours vers la gauche ! Nous approchons du but. Allons jusqu’à hauteur du numéro 79. Là se trouve sans doute la plus belle des impasses de cette rue, l’impasse de la Vignette. Vous y entrerez. Vous irez jusqu’au bout. Vous verrez, ça tourne régulièrement à angle droit. Mais n’ayez pas peur, vous ne pouvez vous perdre, car c’est un cul-de-sac. De belles maisons au jardin grillagé vous y accueilleront, et au fond, la rue sans doute la plus bucolique sur la colline de la citadelle. Un bain de fraîcheur verte avant d’aller voir les chefs-d'œuvre : les fonts baptismaux de Saint-Barthélémy. Nous vous attendons au fond de cette impasse.

Joli, n’est-ce pas ? Autrefois, il y avait des vignes sur ces versants. Comme d’ailleurs tout le long de la vallée de la Meuse. Ça ne faisait pas du vin extraordinaire, mais c’était celui de tous les jours. On pouvait encore trouver des vignes au milieu du 20e siècle. Mais le commerce international a eu raison de ces derniers petits producteurs. C’est d’ailleurs des vignes que vient le nom de « vignette » pour cette impasse. Autrefois, à l’entrée de la rue, une maison portait une enseigne montrant deux sarments de vigne entrelacés. Cette maison contenait aussi un pressoir pour les vignerons.


<< 19 - L’Eglise des Filles ...         21 - L’église Saint-barth... >>

Sommaire complet du dossier :