La place onofrio

Dubrovnik : de la porte pile au palais du recteur

La place onofrio

Et maintenant, descendons les quelques marches puis passons la 2e porte.

Nous venons de franchir la 2e porte. Laissons-la dans notre dos. Devant nous, juste dans l’axe de la porte se trouve une grande artère : c’est la Placa ou stradum. Cette artère est construite sur l’ancien chenal séparant les deux parties de la ville ancienne, avec à droite Ragusium et à gauche Dubrava. Lorsque l’on a comblé le chenal, on a donc créé cette rue devenue la rue principale : elle fait 300 mètres de long, mais elle avait conservé un aspect “séparatif” : la gauche de la ville était réservée aux roturiers et la droite de la rue, le côté mer en quelque sorte, était réservé à la noblesse. Cette rue relie la place Onofrio, sur laquelle nous nous trouvons, au cœur de la cité. La place onofrio tire son nom de l’architecte Florentin à qui nous devons la fontaine qui se trouve sur notre droite. Vous la voyez? et bien elle date de 1444. L’eau de la ville provient d’un lac situé à une douzaine de kms. Regardons en arrière de la fontaine, donc sur notre droite toujours : on voit un grand bâtiment : c’est le couvent saint clair qui, au 13e siècle, servait d’orphelinat et accueillait les enfants adultérins ou abandonnés. Les enfants étaient accueillis ici jusqu’à l’âge de 6 ans puis étaient adoptables. Regardons maintenant vers la gauche. Vous voyez le rempart et immédiatement contre, il y a l’entrée qui permet d’y accéder. La visite est payante et prend environ 1h30. Elle est assez chère (environ 7 euros) mais c’est une promenade agréable.


<< 4 - La porte Pile...         6 - L’église du saint sa... >>

Sommaire complet du dossier :