La synagogue

Dubrovnik : de la porte pile au palais du recteur

La synagogue

Montons maintenant à l’étage supérieur où se trouve la synagogue.

Le mot synagogue, qui est l’appellation courante du lieu du culte juif, est un terme grec qui signifie assemblée. Dans le sanctuaire antique, l’espace consacré à la divinité n’était accessible qu’aux prêtres et aux officiants. Le Temple de Jérusalem, centre spirituel et cultuel du judaïsme jusqu’à sa destruction en 70 de notre ère, appartenait à ce type de sanctuaire. Cela dit, l’espace sacré y demeurait vide, le vide étant la seule expression adéquate du Dieu transcendantal, c’est-à-dire hors des limites de la pensée humaine de la religion juive. Mais après sa destruction et après la dispersion des Hébreux (la diaspora), les constructions vont un peu changer : les synagogues seront orientées vers Jérusalem, leur situation se fera si possible sur un lieu en élévation pour rappeler Jérusalem.De même, les symboles d’appartenance à la communauté se renforcent : on relève notamment le shofar (qui est le cor rituel confectionné dans une corne de bélier), la menorah (le candélabre à sept branches), et l’arche d’Alliance qui étaient placés sur les chapiteaux. L’armoire de la Tora, nommée aron, le rideau ou parokhet, suspendu devant celle-ci, portent les mêmes noms que leurs prototypes dans le sanctuaire biblique l’ensemble de ces symboles est visible ici soit en motifs décoratifs sur les tentures soit par la présence physique de ces objets dans le fond de la pièce. .Notons enfin une dernière influence fondamentale pour expliquer les décorations et structures des synagogues : pendant le Moyen Âge, l’accès aux corporations était interdit dans la plupart des pays aux artisans juifs. Or les corporations étaient comme des clubs où on se retrouvait et où les plus fortunés faisaient des dons. Pour les juifs fortunés, il n’y avait guère qu’à la synagogue qu’il était possible de faire des dons. Les dons les plus importants eurent lieu lors des périodes baroques et rococo dans cette région d’Europe. D’où les décorations que nous avons sous les yeux. Le plafond bleu à étoiles date lui du 19e siècle. Vous pouvez visiter la synagogue à votre rythme. Après la visite, allez au début de la rue zudioska.


<< 11 - La rue zudioska...         13 - La Grand-place... >>

Sommaire complet du dossier :