Le palais Sponza

Dubrovnik : de la porte pile au palais du recteur

Le palais Sponza

Nous allons maintenant détailler ces monuments dans l’ordre dans lequel nous les avons vus. Commençons donc par le palais Sponza. C’est, rappelons-le, le bâtiment le plus à gauche sur la place. C’est un bâtiment tout à fait exceptionnel. Bien sûr, la première chose qui attire le regard est sa galerie à arcades. Mais il y a plus à dire sur cet édifice. Car il est un témoignage exceptionnel de l’architecture dalmate du début du 16e siècle. C’est l’un des rares bâtiments à avoir survécu au tremblement de terre de 1667. Regardez donc attentivement les différents niveaux qui le composent.

Au premier étage, on remarque, tout d’abord, des ouvertures relativement nombreuses. En regardant mieux, nous voyons qu’elles sont entourées par une série de détails extrêmement travaillés, des nervures des trèfles, des feuillages divers encadrent ces ouvertures. Les motifs décoratifs s’élancent vers le haut en forme de volutes ou de flammes. Ce genre de motif est caractéristique du style gothique appelé flamboyant tout simplement.
Regardez maintenant le niveau supérieur : on y voit des colonnettes et des frontons. Alors bien sûr, ce rappel de l’antiquité classique nous indique que ce 2ème étage est Renaissance. Et la sobriété de cet étage ressort d’autant plus qu’il y a du gothique flamboyant en dessous. Alors pourquoi cette différence de style sur un même bâtiment? Et bien vous l’aurez deviné, parce la construction du bâtiment s’est étalée sur deux périodes : sur la fin du gothique et sur le début de la Renaissance. En fait, il fut achevé en 1522. Cela dit, est-ce que ce style composite vous choque ?? Pour notre part, non. Il ne nous choque pas. Au contraire. Et d’ailleurs, il a été le style en vogue aux 16 et 17e siècle. Ainsi, par la suite, on construira volontairement en style composite gothico-renaissance. Et sinon, à cette époque, ce palais abritait la douane et les ateliers monétaires de la ville. En effet, souvenons-nous que Raguse frappait sa propre monnaie, le perpera.


<< 13 - La Grand-place...         15 - La cour du palais Sp... >>

Sommaire complet du dossier :