L’intérieur de la Cathédrale Assomption

Dubrovnik : sites et ruelles de la vieille ville

L’intérieur de la Cathédrale Assomption

Nous allons maintenant pouvoir retourner un peu sur nos pas et entrer dans l’église par l’entrée latérale que nous avons aperçue en arrivant.
Nous nous trouvons maintenant à l’intérieur de l’église avec le chœur sur notre droite. Comme nous le voyons : c’est une structure classique avec trois nefs : il y a la nef centrale où nous sommes assis et les deux couloirs nefs des cotés. Cette structure classique est celle des basiliques romaines. Dans la Rome païenne de l’Antiquité, une « basilica » n’avait donc rien de chrétien. Il s’agissait d’un grand bâtiment rectangulaire, où se tenaient des marchés en tout genre par mauvais temps. On y rendait aussi la justice. Une des extrémités du bâtiment prenait l’aspect d’une grande niche de plan semi-circulaire, ou abside. Dans cette abside, siégeait l’empereur ou son représentant. Plus souvent encore, on y trouvait une statue de l’empereur pour rappeler que le représentant parlait en son nom. Car bien entendu, l’empereur ne pouvait pas être dans toutes les basiliques de l’Empire. Et au 4e siècle, quand le christianisme pu enfin commencer à s’exprimer librement, les premières églises s’inspirèrent de ce plan pratique et fonctionnel. Dans l’abside, l’empereur y fut simplement remplacé par l’autel et le clergé. Et sinon, que dire de cette cathédrale ? Et bien on est surtout frappé par la luminosité de l’intérieur de l’église. Levez les yeux vers le dôme : vous voyez qu’il est percé de fenêtres qui éclairent l’intérieur et le font paraitre plus spacieux. De plus, les coloris crème des peintures apportent une touche sereine à l’édifice. Et puis aussi, pour une église baroque, on se rend compte qu’elle est peu chargée. Au contraire, ici, on a voulu insister sur l’espace, la lumière et une certaine sobriété.


<< 3 - La Cathédrale Assomp...         5 - La Vie de Titien et ... >>

Sommaire complet du dossier :