Le Musée Rupe

Dubrovnik : sites et ruelles de la vieille ville

Le Musée Rupe

Nous pouvons maintenant quitter l’église et redescendre les marches qui nous ont menés au parvis. Puis nous prendrons la 1re rue à gauche après la rambarde de ces escaliers : il s’agit de la rue
Strossmarerova qui nous mènera au Musée Rupe.

Continuez sur cette rue sur 200 mètres environ. Lorsque vous arriverez à la 1re rue à gauche –la rue Marije- vous verrez un gros bâtiment qui fait l’angle. C’est le Musée Rupe.

Le musée tire son nom du mot rupe qui signifie « trou ». En fait, il s’agit d’un immense grenier comme il en existait plusieurs dans la cité. Les habitants de Raguse conservaient d’importantes quantités de blé dans d’immenses silos. Ce grenier-ci comporte 15 silos creusés à même le sol d’ou le nom de « rupe » -« trou » donc- donné à l’endroit. La température est ici constante, à 17 degrés. Au-dessus des trous, on avait posé un plancher et l’on récupérait le blé à l’aide de cordes et de poulies. L’ensemble date du 16e siècle. Il est aujourd’hui transformé en petit musée ethnographique au niveau de la mezzanine, mais dont l’intérêt est très limité. Les collections sont en effet mal présentées et très incomplètes, mais le bâtiment en lui-même vaut le détour : vous serez impressionnés par la taille et l’ampleur des silos et la structure générale du bâtiment. Il a été surnommé par les ragusains la cathédrale du blé.


<< 12 - L’intérieur de l’égl...         14 - La rue Prijeko... >>

Sommaire complet du dossier :