Les œuvres de Lovro Dobricevic

Dubrovnik : sites et ruelles de la vieille ville

Les œuvres de Lovro Dobricevic

A présent, allons voir les œuvres de Lovro Dobricevic, un grand peintre du milieu du 15e siècle. Quand vous êtes face à l’entrée, elles sont sur le mur de droite. Il faut voir le polyptyque du baptême du christ et la vierge à l’enfant.

Regardez les visages tout d’abord. Voyez comme ils sont traités très différemment de Bozidarevic. Ils sont plus ronds, et les couleurs sont aussi plus tranchées. Ainsi le manteau de la vierge : il est noir et porte d’immenses broderies circulaires. Jésus, c’est bien sûr le bébé potelé, est vêtu d’une robe rose. On voit donc les œuvres de 2 peintres extrêmement différents dans la façon de traiter des sujets semblables. Regardez la Vierge à nouveau : elle est entourée d’une mandorle : c’est cette espèce d’amande qui entoure Marie et qui est utilisé comme un symbole de sainteté. On va s’intéresser davantage sur les 4 panneaux qui entourent les œuvres. Commençons par le panneau en haut à gauche : on voit un saint qui tient des clefs. C’est bien sûr… St Pierre en effet. A coté, à droite, il un moine tenant un livre ouvert et une fleur qui est un lys : c’est st Dominique. A coté, il y a la vierge bien sûr et tout à côté, nous voyons un saint avec un glaive enfoncé dans la tête : c’est St Pierre le martyr. A sa droite à nouveau, regardez…vous voyez que le saint homme porte les stigmates du christ : voyez ses mains, et voyez le trou au coté : c’est bien sûr St François, dont on a dit que les stigmates du christ lui étaient apparus miraculeusement sur le corps au moment de sa mort. Juste en dessous de st François, un saint est lapidé. C’est st Etienne. A sa gauche, nous reconnaissons st Blaise. Puis vient le christ. A sa gauche, un saint tient des boules en or. C’est St Nicolas. Selon la légende, il aurait doté chacune de ses filles d’une boule en or pour qu’elle puisse faire un beau mariage. Tien, d’ailleurs, regardez aux pieds du saint, sur sa droite : on voit un petit personnage : c’est le donateur qui finança l’œuvre. Et enfin, tout à gauche en bas, vous reconnaissez bien sûr un ange qui terrasse un démon : c’est l’ange St Michel.


<< 17 - Les œuvres des peint...         19 - Les bijoux ex-voto... >>

Sommaire complet du dossier :