Les bijoux ex-voto

Dubrovnik : sites et ruelles de la vieille ville

Les bijoux ex-voto

Sortons à présent de cette salle et reprenant le cloitre passons dans la salle suivante. Là sont exposés des bijoux ex-voto. Ce sont donc des offrandes faites à l’église dominicaine par les fidèles pour que leurs vœux se réalisent. Nous en avons déjà vu au monastère franciscain, mais vous pouvez prendre le temps d’aller voir ceux-ci. De plus, dans cette salle se trouvent exposés quelques-uns des manuscrits que possède la bibliothèque. Pour éviter qu’une trop longue exposition ne les abime, on les change à tour de rôle. Il faut savoir qu’en plus les dominicains possèdent ici plus de 200 incunables. Qu’est-ce au juste qu’un incunable? Le terme signifie berceau ou commencement. Il s’agit en fait d’un ouvrage imprimé dans les premiers temps qui suivent l’invention de l’imprimerie. Celle-ci étant née en 1438, on considère techniquement comme incunables les imprimés antérieurs à 1500. Mais ce qu’il faut surtout voir ici est le tableau du Titien représentant saint Blaise avec son éternelle maquette et sainte madeleine qui date de 1550, à la toute fin de sa troisième période qui est sa période maniériste donc. Nous en avons parlé tout à l’heure lors de la visite de la cathédrale. Vous y êtes ? Voyez, le Titien est tout au fond de la pièce. C’est une œuvre de commande d’un riche armateur ragusain qui l’a destinée au monastère dominicain Le donateur s’est d’ailleurs fait représenter sur le tableau, c’est le personnage que l’on aperçoit à droite du tableau. Vous pouvez prendre votre temps dans cette pièce et remarquerez –devant le Titien- les dalles funéraires des abbés.


<< 18 - Les œuvres de Lovro ...         20 - Le crucifix de bois... >>

Sommaire complet du dossier :