La grande fontaine de Neptune

Florence : place de la seigneurie

La grande fontaine de Neptune

Autre œuvre se référant à ce prince, la vaste fontaine de Neptune, l’unique bassin de la place. Pour la contempler, déplaçons-nous à droite de la statue équestre et positionnons nous face à Neptune, l’immense statue qui domine la fontaine.

Le Bassin de Neptune est « Colossal », on peut même risquer « de mauvais goût ». Ce sont les mots qui viennent à l’esprit et ils semblent faire l’unanimité. Cette fontaine, si décriée, est en tout cas régulièrement la cible de vandales. Et pourtant ! Cette fontaine fut, en son temps, la fierté de la famille Médicis. En effet, regardons bien le visage du dieu Neptune… Ne l’avez-vous pas reconnu ?

Eh oui ! Il semblerait bien que ce soit le portrait de Cosme 1er vu précédemment. Alors : Cosme, commanditaire de cette œuvre, s’y est fait représenter sous les traits de Neptune, pour montrer combien il fit de Florence une puissance navale. Rappelons-le : Cosme était duc de Toscane, région qui s’étend jusqu’à la mer. Il put donc créer une flotte de galères et donner à Charles Quint, en échange de la paix, l’un de ses joyaux maritimes : le port de Portoferraio sur l’île d’Elbe. L’île est au large de la Toscane et était l’une des bases navales les plus importantes de la Méditerranée. Autre raison de fierté pour Cosme 1er : il commande cette fontaine en l’honneur du mariage de son fils aîné Francesco- avec Jeanne d’Autriche. Un couple qui donnera naissance à la célèbre Marie de Médicis ! L’artiste Bartolomeo Ammannati, n’a pas le temps de finir le bassin en marbre pour le mariage, il le réalise rapidement en bois et le recouvre de stuc. Il ne le terminera, tel que vous le voyez, que bien plus tard. Ammannati, artiste officiel de la cour des Médicis, n’est le sculpteur que de la puissante statue de Neptune.

Les gracieuses Naïades et les faunes qui entourent la vasque sont de Jean Bologne. Prenez le temps de les regarder : voyez leurs corps nus à la posture complexe... et voyez aussi leur léger sourire. Comment le trouvez-vous ce sourire ? Certains le trouvent aguicheur ou tout au moins avenant…et nous partageons aussi cet avis. Et vous ? Mais en tout cas, elles contrastent fortement avec le Neptune par leur élégance et leur sensualité. Ne sont-elles pas une sorte de provocation érotique ? Oui, et c'est ce qui est l'un des traits du style maniériste, le style adopté par Jean Bologne, un style dont nous reparlerons plus tard. Par effet de contraste, Neptune semble presque monstrueux.


<< 3 - La statue équestre -...         5 - La mémoire de Savona... >>

Sommaire complet du dossier :