La scène du Songe de Constantin

Fresques de piero della francesca a la basilique st francois

La scène du Songe de Constantin

Maintenant, portez votre regard sur la scène placée immédiatement au-dessous. Il s’agit d’une des plus belles: celle du songe de Constantin. C’est la scène où on voit l’empereur dormir sous sa tente. L’artiste a magnifiquement exploité l’étroitesse du cadre, en jouant sur la verticalité de la tente autour du pilier central. Décrivons la scène. Dans son lit Constantin est couché et dort. C’est dans son sommeil en effet que lui est délivré le message divin l’informant de se placer sous la protection de la croix pour remporter la victoire lors de la bataille du lendemain. D’ailleurs, on voit une petite croix lumineuse pour rappeler cela. Et puis regardez en haut et à gauche: un ange surgit et inonde la scène de lumière. Insensibles à ce dernier, les soldats immobiles montent la garde autour du souverain. 2 sentinelles émergent de l’obscurité. Ils restent impassibles, car ils n’ont pas connaissance de la présence de l’ange. Piero della francesca est ici à l’apogée de ses expériences de lumière et de couleur. Dans cette scène nocturne, il annonce avec presque 150 ans d’avance, le luminisme du Caravage, cet artiste italien mort en 1610. Ainsi, notez comme les sentinelles émergent de l’obscurité, comme leurs visages marquent nettement les espaces d’ombre et de lumière. Ayez en tête qu’à cette époque, c’était une innovation énorme. Notons enfin que composition est pleine de rigueur. Peut-être est elle-même un peu excessif : lignes horizontales du bord de la tente, du lit, du corps de Constantin ; lignes verticales du pilier de la tente, de l’attitude des soldats et du bouclier à droite. Cette rigueur est un peu adoucie par un jeu de lignes courbes : les 2 pans de la toile de la tente, le déhanchement de la sentinelle de gauche et l’attitude au repos de l’homme assis devant le lit.


<< 13 - Le transport du bois...         15 - La bataille de Const... >>

Sommaire complet du dossier :