Les villas de jardins de Carmen

Grenade : le quartier de l'albaicin

Les villas de jardins de Carmen

Ce mirador de saint Nicolas est également un lieu privilégié pour découvrir un autre aspect de l’Albaicin : l’évolution de la population et de l’architecture du quartier à l’époque chrétienne. Balayez du regard toute la partie basse de l’Albaicin. Vous pouvez aisément distinguer à plusieurs endroits des îlots de verdure, blottis contre des habitations de vastes dimensions. Il s‘agit des carmenes (un carmen au singulier). C’est un ensemble de villas agrémentées de jardins suspendus épousant la pente de la colline. Cet habitat luxueux et grand consommateur d’espace prend place dans l’Albaicin à partir du 16e siècle. Ce nouveau mouvement d’urbanisation se poursuit tout au long du 17e siècle. Il fut rendu possible par l’expulsion de toutes les populations de culte non catholique, depuis les populations juives en 1492 jusqu’aux populations musulmanes en 1610. En effet, cette politique d’expulsion libéra de vastes zones sur la colline. Le clergé et la noblesse chrétienne s’en emparèrent. Les premiers font bâtir de vastes couvents, les seconds de magnifiques villas. C’est d’ici que l’on en a la meilleure vue, car ces riches demeures sont enceintes par de hauts murs qui nous privent de ces paradis terrestres quand on les croise dans la rue. Les carmenes sont un exemple intéressant des échanges entre civilisation islamique et civilisation chrétienne. Le terme vient de l’arabe « karm » qui signifie vigne. Et progressivement, il désignera cette association de maisons et jardins établis sur plusieurs degrés. Aux 14 et 15e siècles, on les trouve alors aux abords de la ville de Grenade, à l’écart de toute agitation: ce sont les nobles musulmans qui viennent s’y détendre. Les changements politico-religieux ont amené cette campagne résidentielle, proche du mode de vie aristocratique romain, au cœur même de la ville. Aux 19 et 20e siècles, les carmenes ont accueilli de nombreux salons littéraires ou réunions musicales.


<< 14 - La place de San Nic...         16 - Le couvent de Sainte... >>

Sommaire complet du dossier :