Appartements rajoutés

Grenade : visite de l'alhambra

Appartements rajoutés

Le panneau « sens de la visite » va vous conduire en dehors de ce merveilleux palais de Comarès en vous faisant traverser des pièces qui ne se visitent pas, vous allez longer les anciens bains du sultan. Continuez tout droit, vous traversez alors des appartements rajoutés par les souverains chrétiens au 16ème siècle. C’est ici qu’on reprend ensemble la visite.

Ces appartements font partie des premières constructions de l’époque chrétienne, ils ont été aménagés pour héberger l’empereur Charles V en visite à Grenade durant son voyage de noces en 1526.
Deux indices vous montrent à coup sûr que nous avons changé de style et d’époque : la présence de cheminées d’une part. On vous l’a dit, les Arabes employaient des braseros. Et la devise de l’empereur Charles V d’autre part, à lire sur les murs et au plafond : « Plus ultra » qui se traduirait par « toujours plus ». Cette devise fait référence à la volonté de l’empereur d’étendre toujours plus loin son empire et notamment au-delà des colonnes de Gibraltar, c'est-à-dire du débouché de la Méditerranée sur l’Atlantique, limites du monde connu avant la découverte du Nouveau monde.
L’écrivain américain Washington Irving eut l’immense privilège d’habiter cette pièce pendant qu’il rédigeait ses Contes de l’Alhambra dans les années 1830. Il nous raconte avec émotion comment ces palais étaient alors laissés à l’abandon et comment ils servaient aussi bien de carrière pour les artisans que de refuge pour les sans-abri ! Cela dit, il faut souligner que tous les romantiques qui se sont plût à décrire ce lieu magique ont participé au pillage généralisé, en emportant des pans de mur en stuc ou des carreaux de mosaïques comme souvenirs.


<< 13 - Salle des Deux sœurs...         15 - L’extérieur de l’Alc... >>

Sommaire complet du dossier :