Westin, un grand hôtel de 4 étoiles

L'avenue unter den linden

Westin, un grand hôtel de 4 étoiles

Continuons sur le même trottoir jusqu’au croisement de l’avenue Unter den Linden et de la Friedrichstrasse, l’artère commerciale chic du centre est.

Et maintenant, à l’angle des 2 rues, soit au numéro 154 de la Friedrichstrasse, vous voyez l’hôtel 4 étoiles Westin Grand Hotel. Vous pouvez être un peu surpris par son aspect sévère pour un hôtel de luxe. La façade est de couleur marron - brun, avec des ornements très géométriques. C’est une réalisation typique de la RDA. Les murs sont en fait couverts de plaques de béton coloré, un procédé propre à l’architecture Est allemande des années 1970.
Longez l’hôtel dans la Friedrichstrasse : vous pourrez voir que l’entrée a été refaite après la réunification et rappelle nos hôtels de l’ouest avec un auvent en avancé permettant de sortir d’une voiture en étant protégé des intempéries.
Quittez un instant l’avenue et allez à droite dans la Friedrichstrasse. Longez le Westin et arrêtez-vous un instant devant son entrée.

Cet hôtel est construit dans les années 1970, était le palace de la RDA et servait aux invités de marque. A l’origine, il employait quelque 300 personnes, possédait 4 restaurants -toujours vides- et disposait de caves et salles frigorifiques immenses qui servaient à entreposer les denrées alimentaires pour pallier l’irrégularité de l’approvisionnement à Berlin. Les caves sont aujourd’hui sans utilité, 2 restaurants dont celui de 800 couverts est fermé et le personnel a été réduit, néanmoins, l’hôtel dispose toujours de la suite impériale de 1000m2 où logea l’empereur du Japon.
Pénétrez un instant dans le hall d’entrée.
Vous serez surpris par le bel escalier avec sa rampe de fer forgé. Il provient de l’ancien hôtel Adlon et fut récupéré au moment de la destruction de l’Adlon. Toutes les chambres s’ouvrent sur une galerie formant un puits de lumière autour de l’escalier. Cet aménagement rappelle les grands établissements français de la fin du 19e siècle et du début du 20e siècle. Le plus bel exemple est les Galeries Lafayette de Paris avec sa verrière colorée et les rayonnages tournant autour du hall.


<< 6 - L’hôtel Adlon, un bâ...         8 - Les galeries Lafayet... >>

Sommaire complet du dossier :