L’Arsenal

L'avenue unter den linden

L’Arsenal

Et maintenant, ressortez par la même entrée sous la tour escalier pour admirer l’Arsenal.
Longez donc les façades en retournant sur l’Avenue Unter den Linden. Nous nous retrouverons devant la porte principale au Numéro 2 Unter den Linden qui ouvre dans l’avant corps central entre 4 immenses sculptures de pierre sur l’avenue.

N’avez-vous pas un sentiment de puissance face à cette gigantesque bâtisse ? Avez-vous remarqué que les sculptures décoratives se rapportent toutes à l’armée et au militaire ? Et puis ces 4 statues gigantesques ne sont-elles pas celles de divinités plus ou moins guerrières ? En effet, elles symbolisent les sciences nécessaires à l’art militaire. Et de gauche à droite, nous avons : L’art artificier avec un putti allumant une fusée, puis l’Arithmétique, puis la Géométrie écrivant dans un livre et enfin la Mécanique portant une roue et avec un putti levant un marteau. Vous l’avez compris, vous êtes devant un bâtiment de l’armée : c’était en fait l’ancien dépôt d’armes. Voyez l’inscription latine au dessus du porche principal. Il est écrit :  Conservation de toutes les armes de guerre ainsi que des butins et trophées de guerre.
Alors, bien sûr, cela semble bizarre de construire un dépôt d’armes au milieu d’une ville et bizarre aussi de rajouter « butins et trophées de guerre » à la phrase « conservation de toutes les armes de guerre ». Mais, on l’aura compris, ce bâtiment a aussi une fonction politique. Construit en période d’ascension de l’état Prussien, il était le symbole de sa puissance militaire.
Mais revenons au bâtiment lui-même : Admirez encore la régularité de la façade scandée de pilastres et cette entrée majestueuse marquée par un corps en avancé couronné d’un grand fronton triangulaire porté par 4 massives colonnes de pierre.


<< 24 - Le bâtiment de Pei...         26 - La façade de l’Arsen... >>

Sommaire complet du dossier :