Friedrichstadt palast, une des plus grandes salles de théâtre de l’Europe

L'île des musées et le vieux berlin

Friedrichstadt palast, une des plus grandes salles de théâtre de l’Europe

Tournons le dos au palais des larmes et à la station de Métro et finissons de traverser le pont. Marchons tout droit dans la grande rue Friedrichstrasse pendant quelque 5 minutes jusqu’au N°107. Là se trouve un bâtiment portant sur sa façade le nom de Friedrichstadt Palast. Il est décoré d’affiches et de photos montrant une revue de type Lido ou Moulin Rouge.

Nous voici donc devant le fameux Friedrichstadt Palast. Il est orné, en haut de la façade, de palmettes stylisées et roses. Dans les vitrines, nous voyons des photographies de danseurs en frac et haut de forme, de femmes légèrement vêtues, et autres images de spectacle.
Cela vous rappelle certainement les grands cabarets parisiens ou les spectacles de Las Vegas ! Votre imagination ne vous trompe pas, car nous sommes devant l’une des plus grandes salles de revue d’Europe. Inaugurée en 1984, à l’époque de la RDA, la salle possède 1900 sièges et la scène peut être transformée en patinoire ou en piscine pour les ballets aquatiques: une prouesse technique pour l’époque qui est aujourd’hui dépassée par le Lido de Paris. L’ensemble comprend quelque 70 danseuses et danseurs. Il est réputé pour l’abondance des décors et des costumes et son mélange de tradition berlinoise et de show à l’américaine.
Regardons encore une fois la façade. Au premier coup d’œil, elle paraît assez belle avec ses hautes fenêtres couvertes de miroirs. Le soir, elle est illuminée de façon assez kitsch. En fait, il s’agit d’un style que les Allemands ont surnommé avec humour : « le baroque de béton ! ». Effectivement, cette façade est entièrement réalisée en plaques de béton provenant étonnement d’Azerbaïdjan, et assemblées entre elles comme un jeu de lego.

Le spectacle a une longue tradition à cet endroit. Car un cirque de 5000 places fut bâti ici en 1873 qui fut transformé en 1918 en salle de théâtre par Max Reinhardt. Ce dernier fut un génie du théâtre qui, non seulement révolutionna la mise en scène, mais dirigea plusieurs grandes scènes Berlinoises et créa, en 1924, le festival de Salzbourg. Dans le nouveau théâtre se produiront toutes les stars des années 1920 et Marlene Dietrich y fit ses débuts.
Durant la RDA, la salle fut très mondialement célèbre pour ses spectacles de revues qui alternaient avec des concerts d’invités. Ainsi, elle reçut Louis Armstrong, Juliette Greco et Gilbert Becaud. Le théâtre fut rasé et reconstruit dans son style actuel en 1980-1984 pour servir exclusivement aux revues.


<< 9 - Le palais des larmes...         11 - Le tacheles, un cent... >>

Sommaire complet du dossier :