Le grand immeuble dénomé « Die Hackeschen Höfe »

L'île des musées et le vieux berlin

Le grand immeuble dénomé « Die Hackeschen Höfe »

Prenons la rue Rosenthaler Strasse sur notre gauche et allons presque jusqu’au bout, au N°40/42. Nous nous arrêterons en face du grand immeuble faisant l’angle avec un grand porche central et portant en grandes lettres bleues l’inscription « Die Hackeschen Höfe ».
Cet immeuble est exactement à la fin de la rue avec une imposante façade jaune et de larges rebords de fenêtres laquées en noir. Vous verrez au rez-de-chaussée des cafés et surtout un va-et-vient de personnes entrant et sortant. Il s’agit du numéro 40/41.

Entrons maintenant au 40/42 de la Rue Rosentahler. Pénétrons sous le porche et retrouvons-nous dans la cour aux façades peintes en bleu. Des 4 côtés, la cour est entièrement décorée et surtout parfaitement restaurée ! Ce qui frappe au premier coup d’œil, c’est la géométrie des lignes soulignées par les revêtements peints en diverses tonalités de bleu. Admirons la diversité des fenêtres. Elles sont tantôt rectangulaires, tantôt arrondies au sommet, tantôt en arc pointu. Et puis, nous avons des ouvertures étroites verticales et d’autres plus généreuses. Ensuite, l’ensemble de la structure est souligné par de fins piliers de briques s’élevant sur toute la hauteur. L’architecte, August Endell a décoré certaines parties avec des plaques de briques vernissées polychromes en faisant se répéter des figures géométriques. Cela ne vous rappelle-t-il pas un peu l’art déco des années 1910 ? En effet, cet ensemble fut construit entre 1905 et 1907 et est unique en Europe par sa grandeur et sa fonction. Nous sommes en réalité dans la première cour d’un ensemble de 9 cours. Ces cours réunissaient en un même lieu appartements, ateliers, magasins et lieux de divertissements. Elle a retrouvé en partie sa destination première au début des années 1990. En passant sous le porche, vous avez remarqué à gauche un cinéma. Il est spécialisé dans les films d’art et d’essai surtout français.
Si nous tournons le dos au porche, nous voyons sur la gauche l’entrée d’un Filmtheater et variété. Et à l’étage se trouve une salle de spectacle très connue ici : le chameleon. Ce théâtre est spécialisé dans les numéros acrobatiques admirablement mis en scène. Ils sont réalisés par des troupes de jeunes artistes talentueux drôles, originaux et parfois même de charme : une idée pour la soirée !

Continuons maintenant tout droit pour passer dans la seconde cour. Là, vous remarquez que le décor est moins voyant : pas de brique émaillée polychrome, mais une très jolie structure de brique beige et foncée sur les façades. Nous remarquerons aussi que les fenêtres sont régulières et forment comme de grandes baies vitrées. Nous sommes dans la cour où se trouvaient les ateliers de fabrication au début du siècle : imprimerie, tailleurs et autres.
Au fond, nous voyons l’entrée d’un théâtre. Elle est précédée de quelques marches. Il s’agit encore une fois d’un lieu très original puisqu’il s’agit d’un cabaret yiddish. Les spectacles humoristiques ou de chant, voir encore des pièces de théâtres sont données dans le dialecte des juifs de l’est: un morceau de culture si important pour l’Allemagne.

Ici s’achève notre promenade. Si vous le souhaitez, vous pouvez profiter maintenant d’un moment de repos et vous asseoir dans l’un des très nombreux cafés de cette superbe complexe. Vous pouvez également traverser les autres cours qui sont très simples, car elles abritaient et abritent encore les appartements privés. Le soir les grilles de ces cours sont fermées pour empêcher que les locataires ne soient dérangés par l’activité nocturne.
La station de métro la plus proche est à deux minutes à pied. Il s’agit de la station Hackescher Markt. Il suffit simplement de ressortir des cours par où vous êtes entré et de traverser la rue. Vous verrez aussitôt de belles arcades en brique joliment décorées. Il s’agit de la station, l’une des plus belles de la ville qui date du règne de Guillaume 2.


<< 20 - Les remarquables édi...         

Sommaire complet du dossier :