Un petit point historique sur le Second Empire

L'opera garnier de paris

Un petit point historique sur le Second Empire

Nous voici maintenant sur la place de l’Opéra.
Si l’Opéra Garnier date du Second Empire, l’institution de l’Opéra de France date, elle, du 17e siècle et du règne de Louis 14. C’est en 1669 que le roi décide de fonder une académie chargée de jouer et chanter en public des pièces en musique appelées opéras. De très nombreuses salles se succédèrent dans Paris. La dernière fut construite en 1821, près de l’actuel hôtel Drouot. A la fin du 19e siècle, elle fut jugée trop vieille et en mauvais état, et il fut décidé de construire un nouvel Opéra. Ce fut le Second Empire qui s’en chargea.

Le second Empire s’étend de 1848 à 1870. La France est alors dirigée par l’empereur Napoléon 3, neveu de Napoléon 1er. Souverain aux ambitions progressistes, son règne est marqué par une volonté de modernisation et par l’intervention de l’état dans l’économie. Une politique qui va autoriser la seconde révolution industrielle et ses fantastiques inventions : l’énergie électrique, l’automobile, l’aéroplane, le cinéma pour n’en citer que quelques-unes…
Paris sera aussi l’objet d’une modernisation radicale. En effet, Napoléon 3 qui, jusqu’à sa prise de pouvoir, n’avait pratiquement jamais vécu en France, mais dans d’autres pays d’Europe fut, lors de son installation, défavorablement impressionné par un Paris alors encore médiéval et insalubre. Il voulait une capitale aérée et assainie. Le baron Haussmann, préfet de la Seine, sera le bras armé de cette volonté. De nombreuses rues anciennes seront alors démolies pour laisser place à de vastes boulevards qu’aéreront de grands parcs et des bois comme le bois sur les Buttes Chaumont, et les bois de Boulogne et de Vincennes. Quand Napoléon 3 décida de construire un nouvel Opéra, il choisit de l’installer au cœur du Paris moderne et du quartier des affaires.


<< 2 - Opéra Garnier de Par...         4 - Les immeubles de la ... >>

Sommaire complet du dossier :