Les peintures de la voûte

L'opera garnier de paris

Les peintures de la voûte

Levons maintenant les yeux vers les peintures de la voûte. Elles sont l’œuvre colossale du peintre Paul Baudry, dont la tâche fut ardue et longue,10 ans, car la voûte mesure 500 m2. Quels sont les thèmes choisis? Et bien de façon fort cohérente, ce sont ceux liés à l’histoire de la musique,
regardons dans un premier temps au centre les grands panneaux du sommet de la voûte :
Tout d'abord, jetons un œil à la scène représentée du côté du glacier, dans un ovale. Vous voyez une femme avec un glaive, une 2e femme vêtue de noir et qui semble éplorée et désespérée, elle implore la femme tenant le glaive ; à côté un homme avec une dague. Tout cela donne une impression dramatique : vous l’aurez deviné, c’est la Tragédie.
Ensuite, regardons le sujet représenté au centre, dans un rectangle, au centre de la voûte : des personnages en suspension semblent s’envoler dans un ciel fictif. Ils tiennent dans leurs mains de nombreux instruments de musique. Il s’agit, bien sûr, vous l’avez deviné, de la représentation de la Musique, et du flottement de l’esprit qu’elle provoque.
Dirigeons-nous vers le côté de la galerie situé à l’opposé du glacier. Vous voyez, dans un ovale, une femme qui bat un homme. Celui-ci symbolise la morosité et la scène représentée est la Comédie. Notez que si on avait eu la scène inverse, à savoir un homme qui bat une femme, cela n’aurait pas été une illustration de la comédie, mais celle d’un drame social.


<< 16 - Le Grand Foyer...         18 - Les côtés de la voût... >>

Sommaire complet du dossier :