La description de la basilique St Pierre

La basilique saint-pierre et le vatican

La description de la basilique St Pierre

Rendons-nous maintenant au centre de la place, au pied du grand obélisque.

Observons la façade de l’église, elle est bien postérieure à l’église elle-même. Elle fut réalisée au début du 17ème siècle. Elle est donc très marquée par le décor à l’antique, caractéristique de cette période. Elle présente trois étages. Les deux premiers sont englobés dans ce qu’on appelle un «ordre colossal». Terme qui désigne des colonnes qui s’élèvent sur plusieurs étages à la fois. Ici : 2 étages. Au premier étage, la grande fenêtre centrale, au dessous du fronton triangulaire, est la fenêtre des bénédictions pontificales.
Au dessus de ces deux premiers étages court une grande bande horizontale, l’architrave, sur laquelle nous pouvons lire l’inscription de dédicace du pape Paul 5, qui commanda la construction de cette façade. Au dessus de l’architrave, le troisième niveau prend la forme d’un attique, zone intermédiaire entre les étages principaux et le toit. Cet attique est percé de fenêtres plus petites.

Un reproche a souvent été fait à cette façade. Elle serait trop large par rapport à sa hauteur, et donnerait ainsi à Saint- Pierre davantage l’apparence d’un palais plutôt que d’une église. Par ailleurs, fortement avancée par rapport à l’église elle-même, elle cache la grande coupole à la vue.
Nous vous laissons seul juge. Mais il est indéniable qu’elle a fait perdre à la basilique l’effet voulu par ses concepteurs Bramante et Michel Ange.
Notons, cependant, que la blanche monotonie de cette façade n’est qu’apparente. Car, en observant bien, on constate que des pierres de blancheurs différentes, ainsi que des marbres légèrement rose et vert, ont été utilisés autour de fenêtres et des portes, donnant ainsi un rythme doux à l’architecture.


<< 8 - L’histoire de la con...         10 - L’entrée de l’église... >>

Sommaire complet du dossier :