La cathedra petri : le siège de Saint-Pierre

La basilique saint-pierre et le vatican

La cathedra petri : le siège de Saint-Pierre

Nous allons maintenant nous approcher du mur du fond de l’église, au-delà de l’autel papal. Là se trouve une autre œuvre majeure du Bernin, réalisée à la demande du pape Alexandre 7. C’est la « cathedra petri », le siège de saint Pierre. Approchons-nous.

Surmontant un autel, un grand siège de bronze semble porté par des nuages dorés, à peine soutenus par les quatre saints qui l’entourent. Ces saints sont les quatre docteurs de l’Eglise, c’est-à-dire les quatre théologiens qui, dans l’Eglise primitive, ont donné un enseignement auquel s’attachera ensuite toute la tradition chrétienne : saint Augustin, et saint Ambroise, qui représentent l’Eglise d’Occident. Saint Athanase et Chrysostome qui représentent quant à eux l’Eglise d’Orient. Ce siège de bronze contient un siège de bois qui passe pour être celui de Pierre, le premier pape. En réalité, il fut plus vraisemblablement offert à l’Eglise par le roi carolingien Charles le Chauve, après son couronnement à Rome en 875. Au dessus, un vitrail représente la colombe du Saint-Esprit. La lumière de l’Esprit, incarnée à travers celle du jour, est prolongée par des éclats de bronze doré. Et nous avons sous les yeux un magnifique exemple de la théâtralité de l’art baroque qui présente les choses saintes dans une mise en scène, destinée à impressionner les fidèles par la grandeur et la gloire.
Remarquez sur le mur de droite, lorsque nous regardons vers la « cathedra petri », le tombeau du pape Urbain 8 Barberini, conçu par Le Bernin.


<< 13 - Les œuvres du célèbr...         15 - La statue en bronze ... >>

Sommaire complet du dossier :