Les gisants de Philippe 4 Le Bel et d’Isabelle d’Aragon

La basilique st-denis

Les gisants de Philippe 4 Le Bel et d’Isabelle d’Aragon

Et maintenant, observons le groupe de gisants qui se trouvent sur notre gauche. Regardons en particulier le gisant d’Isabelle d’Aragon.
Elle était la belle fille de St Louis, l’épouse de Philippe 3 le hardi, dont le gisant est à côté. Elle était aussi la mère de Philippe 4 le Bel dont le gisant est aussi à côté. Philippe 4 le bel est surtout connu pour son attaque contre les templiers. Il les fit arrêter, brûler et confisqua leur fortune. Le grand maître de l’ordre des templiers, Jacques de Molay, le maudit sur son bûcher.
Isabelle d’Aragon, dont nous voyons le gisant, trouva brutalement la mort en tombant de cheval au retour de croisade. Son gisant fut réalisé peu après sa mort. Il s’agit d’un véritable chef-d'œuvre. A ses pieds, vous pouvez voir deux petits chiens. Ils sont le symbole de la fidélité, la qualité principale que doit posséder une femme au Moyen Age. Aux pieds des gisants des hommes, on trouve souvent un lion, symbole de la force, qualité de l’homme. Ce sont là des attributs qui relèvent de la tradition.
A la tradition, se mêle ici l’innovation : c’est la 1re fois que le sculpteur a pris le parti d’assembler 2 couleurs différentes de pierre : gisant en marbre blanc reposant sur une dalle de marbre noir. Cela annonce une technique qui se généralise au siècle suivant. Comme autre nouveauté, apparaît ici un souci de ressemblance dans la représentation du visage : lèvres fines, joues rondes, expression de douceur. N’avez-vous pas l’impression que cette belle jeune fille va se lever et vous sourire ? Cette image est emprunte d’une grâce exceptionnelle.


<< 8 - Le tombeau de Charle...         10 - Les gisants de Char... >>

Sommaire complet du dossier :