La fosse commune

La basilique st-denis

La fosse commune

Maintenant, lorsque vous faites face aux pieds des transis, faites demi-tour. A droite de l’escalier que vous venez d’emprunter, vous en voyez un 2e qui descend dans la crypte. Descendons ses marches. En bas des marches, tout de suite à gauche, nous voyons une ouverture étroite dans le mur. Entrons dans ce réduit. Derrière les murs que nous trouvons au fond de ce réduit, se trouvent les restes des rois et reines, altesses et princes, mérovingiens et capétiens, Valois et Orléans. C’est ici que furent rapatriés, en 1817, les corps des rois qui avaient été déposés dans une fosse commune à la révolution. Alors, certes, il s’agit toujours d’une fosse commune, mais au moins est-elle entre des murs sacrés. Ressortons de cet espace lugubre. Une fois sorti, tournons à gauche, puis tout de suite à droite.

Nous nous trouvons au centre de la crypte, dans un espace qui comprend à gauche 6 dalles de marbre noir, et à droite une ouverture sur un autre espace souterrain.
Commençons par regarder la partie située à gauche. Ensuite, nous irons voir le 2e espace, celui qui se trouve à droite.
Si vous levez les yeux au-dessus de l’espace situé au-dessus des dalles de marbre noir, vous voyez une voûte en demi cylindre : c’est ce qu’on appelle une voûte en berceau et elle date du 11e siècle. La voûte en berceau est un caractère qui permet de reconnaître l’architecture romane. Au-dessus, à la retombée de la voûte, vous voyez des chapiteaux sculptés de personnages : ce sont ce qu’on appelle des chapiteaux historiés. Ce genre de chapiteau est également typique de l’époque romane, et ces chapiteaux constituent un des rares témoignages de la sculpture romane en Ile de France.
Revenons aux dalles de marbre noir. Elles sont austères et ne portent aucune ornementation, mais recouvrent des corps de souverains : ceux qui n’étaient pas ensevelis à St Denis mais dans d’autres églises et qui ont été préservés à la révolution et amenés ici à la restauration. Alors, qui sont ces personnages ? Nous allons rapidement les énumérer. Et bien, en partant du fond à gauche vers le devant à droite, nous avons :
Au fond à gauche : Louise de Lorraine, femme de Henri 3, l’un des 3 fils de Catherine de Médicis à l’époque des guerres de religion;
au fond à droite : Louis 7 qui régnait à l’époque de l’abbé Suger ;
au milieu à gauche : Marie Antoinette,
et à droite Louis 16, tous 2 exhumés du cimetière de la Madeleine puis ramenés ici ;
sur le devant à gauche : une dalle prévue pour Charles 10, mort en exil, actuellement inhumé en Slovénie. Charles 10 est un des frères de Louis 16 et régna durant la restauration monarchique qui succéda au 1er empire au début du 19e siècle ;
et enfin sur le devant à droite : Louis 18, le dernier roi inhumé ici, autre frère de Louis 16, qui régna juste avant Charles 10.


<< 14 - Le monument de Henri...         16 - L’espace souterrain ... >>

Sommaire complet du dossier :