L’aménagement de la colline

Quelle note donneriez-vous à Rome ?

La colline du capitole

L’aménagement de la colline

Mais de tout ces temples, plus rien de visible sur la place elle-même. En effet, en 1536, une visite de l’empereur Charles Quint fut l’occasion de la réaménager dans son intégralité. Le pape Paul 3 s’est alors souvenu de l’importance symbolique de la colline dans la ville et pour impressionner son hôte et rival, il demanda à Michel Ange de repenser ce prestigieux espace. La tâche n’était certes pas facile, car à l’époque ne s’y trouvaient que quelques tours et bâtiments médiévaux éparpillés ici et là.
Michel Ange reconstruisit donc les façades du palais des sénateurs, au fond de la place, et du palais des conservateurs, à droite. Deux bâtiments alors déjà présents. Symétriquement au palais des conservateurs, l’artiste, imagina à gauche le palazzo nuovo. Ainsi, il réussit un coup de maître : faire d’un espace asymétrique un espace symétrique, doté en plus d’un effet de perspective. En effet, regardez bien, les deux bâtiments latéraux se rapprochent l’un de l’autre vers le fond de la place ! L’ensemble s’articule magistralement autour de la statue de Marc Aurèle, sortie pour l’occasion des collections du Latran, et ainsi magnifiquement mise en valeur.
Mais l’ensemble ne sera véritablement achevé qu’au 17ème siècle.


<< 6 - Les Religions à Rome...         8 - La petite Via del Ca... >>

Sommaire complet du dossier :