La petite Via del Campidoglio et la via del Belvedere tarpeo

La colline du capitole

La petite Via del Campidoglio et la via del Belvedere tarpeo

Traversons maintenant la place pour prendre la petite Via del Campidoglio, la ruelle qui passe sous une arche à droite du palais des sénateurs, l’actuelle mairie de la ville.

Nous voici donc sur cette petite Via del Campidoglio d’où nous dominons le forum.

Au fond, à droite, nous voyons la colline du Palatin. Aujourd’hui, nous sommes montés sur le Capitole en ligne droite par les escaliers. Mais dans l’Antiquité, l’accès de prestige se faisait depuis le forum, par la Via Sacra, qui arrivait en serpentant. C’est le chemin qu’empruntaient les cortèges de triomphe. En nous retournant, nous sommes alors dos au forum qui est en contrebas et nous voyons également d’ici la façade arrière du palais des sénateurs. Et cela nous permet de constater qu’il est en fait construit sur une structure antique qui fait face au forum. Il s’agit de l’ancien Tabularium, où étaient conservées les archives de l’Etat.

A notre gauche monte la « via del Belvedere tarpeo ». Elle mène au parc de la célèbre roche tarpéienne, qui domine la vallée s’étendant en contrebas. Il n’y a aujourd’hui plus grand-chose à y voir et nous ne l’emprunterons pas. Mais c’est de là que, dans l’Antiquité, étaient précipités les traîtres. De fait, le mot «tarpéien» est synonyme du mot traître dans la Rome antique. Un terme qui s’attache au souvenir félon de Tarpeia, la fille du gardien de la citadelle du Capitole, qui, au début de l’histoire de la ville, laissa entrer les sabins, ennemis jurés de Rome, en échange, pensait-elle, de quelques bracelets. Le chef des Sabins su effectivement la récompenser, puisqu’il l’a fit écraser sous les boucliers de ses soldats.


<< 7 - L’aménagement de la ...         9 - L’église Santa Maria... >>

Sommaire complet du dossier :