La grande synagogue

La colline du cowdenbergh : du palais de justice au parc royal

La grande synagogue

La synagogue est facilement reconnaissable. Sa façade ressemble à celle d’une église, avec un grand portail et deux petites portes latérales. Au sommet de la façade, les tables de la Loi, symbole du judaïsme. Elles représentent les tables de pierres données par Dieu à Moïse, avec les fameux Dix Commandements, règles de base de la religion juive.

Le bâtiment fut construit en 1875, dans un style romano byzantin, avec des fenêtres à arcs arrondis. Ce style orientalisant, un peu médiéval, est assez typique des synagogues du 19e siècle. A cette époque, le judaïsme est fier d’avoir pignon sur rue. Car au lendemain de la Révolution française qui déclarait l’égalité de tous, les citoyens juifs des pays d’Europe occidentale ont enfin un véritable droit d’existence dans les sociétés européennes. Cette nouvelle situation va favoriser une intégration de plus en plus grande des juifs à la société. Le désir multiséculaire de retour à la Terre promise, Israël, va aussi s’amenuiser chez beaucoup d’entre eux. Ils se sentent dorénavant belges, français, hollandais, allemands, … Et leur culture se teinte aussi beaucoup plus de références du passé européen. Ainsi, les synagogues de l’époque prennent souvent un style inspiré du Moyen Age, comme ici, de l’art roman. On dit souvent que l’architecture est le meilleur témoin d’une époque. C’est certainement le cas ici.


<< 6 - La rue de la Régence...         8 - Le Conservatoire Roy... >>

Sommaire complet du dossier :