Le Square du petit Sablon

La colline du cowdenbergh : du palais de justice au parc royal

Le Square du petit Sablon

Voilà ce qu’on pouvait dire sur le Sablon. Et maintenant, intéressons-nous un instant au magnifique petit square dans lequel nous nous trouvons. Comme nous l’avons dit, il est connu sous le nom de « Parc du petit Sablon ». C’est un jardin néo-gothique, considéré comme un des plus charmants parcs de la ville. Il a été inauguré en 1890, et est l’œuvre d’un architecte important à Bruxelles : Henri Bèyaart.

Tout le parc est entouré de colonnettes néo-gothiques, toutes différentes, et de grilles. Chaque colonnette est surmontée d’une statue de bronze représentant chacune une des anciennes corporations de métiers de la ville. Chaque statue tient un objet permettant de reconnaître son métier. Toutes ces statues sont traitées dans un style très réaliste, avec un souci du petit détail historique très caractéristique de la fin du 19e siècle. Il serait sans doute assez fastidieux de décrire ici tous les métiers représentés, il y en a une cinquantaine. Mais prenons l’un ou l’autre exemple.

Par exemple, repartons sur le trottoir, côté rue de la Régence, c’est-à-dire du côté où nous sommes entrés. Là, tournant le dos à la rue et à l’église du Sablon, nous sommes face à nous deux entrées : une à droite du parc et une à gauche. Tenons-nous devant celle de gauche.

Vous y êtes ? Nous voyons alors que deux colonnes entourent cette grille d’entrée. Du côté gauche se trouve une sculpture représentant un homme qui tient de la main droite un compas, et de la main gauche un plan déroulé. A ses pieds se trouvent un morceau de sculpture et des outils de maçon et d’ardoisier, c'est-à-dire de couvreur de toiture. Cette sculpture représente ce qu’on appelait à Bruxelles « les quatre couronnés », c’est-à-dire la corporation qui regroupait les métiers du bâtiment : maçons, tailleurs de pierre, sculpteurs et ardoisiers. La statue suivant, à gauche de la précédente, montre un jeune homme qui regarde une épée. A ses pieds se trouve un casque. Il représente la corporation des armuriers, heaumiers, ceux qui fabriquent les casques, et des fourbisseurs, pour le nettoyage et l’entretien des armes. Et ainsi de suite. Revenons au parc.


<< 9 - Histoire du Sablon...         11 - Les statues des gran... >>

Sommaire complet du dossier :