L’église Santa Maria della Concezzione 

La colline du quirinal

L’église Santa Maria della Concezzione 

Marchons sur le trottoir de droite et montons cette large avenue jusqu’au numéro 27. C’est une église : Santa Maria della Concezzione, qui renferme une bien étrange crypte.

Nous sommes au N°27, devant Santa Maria della Concezzione. C’est encore une largesse de la famille Barberini. Elle fut offerte en 1624 par Antonio Barberini, cardinal et frère du pape. C’est la période de splendeur du baroque, qui se caractérise généralement par des formes grandioses et un décor opulent. Ici pourtant, la façade et les grands escaliers qui la précèdent sont assez sobres. Cette église est en effet celle d’un couvent de Capucins, un ordre de moines qui suit l’idéal de pauvreté de saint François d’Assise. Aussi, pas de vaine gloire ici. Seule la fontaine des abeilles, présente à droite de l’église, rappelle les donateurs.
D’ailleurs, étant donné leur prestige, de nombreux princes, et même des rois, voulurent contribuer à la décoration intérieure, en offrant des autels somptueux. Les capucins durent à plusieurs reprises intervenir afin que leur église ne devienne pas trop opulente. Mais ils eurent quand même du mal à résister à l’affection –dirons nous- d’une famille aussi puissante que celle des Barberini. Et finalement, ceux-ci firent appel à des peintres importants pour décorer l’intérieur.


<< 5 - L’entrée de la Via V...         7 - L’intérieur de l’égl... >>

Sommaire complet du dossier :